Les apprentis

L’apprentissage : c’est déjà un contrat de travail

Team of young chefs preparing delicatessen dishes


 

Découvrez nos :

Formations en apprentissage


maîtriser un métier

comprendre l’entreprise

s’intégrer plus rapidement dans le monde professionnel


Une formation fondée sur l’alternance entre les cours en Centre de formation et les périodes en entreprise.


L’apprentissage est une formation fondée sur l’alternance entre les cours en Centre de formation et les périodes en entreprise. Il y a, au cours du parcours de formation, transfert de compétences du maître d’apprentissage vers l’apprenti. L’apprentissage offre aux élèves un itinéraire concret pour acquérir à la fois connaissance théorique et aptitude pratique. C’est l’occasion de maîtriser un métier, de comprendre l’entreprise, et de s’intégrer plus rapidement dans le monde professionnel.

Les bénéficiaires

Le contrat d’apprentissage est ouvert aux jeunes de 16 à 25 ans inclus.

 

La durée du contrat

La durée du contrat dépend du diplôme préparé et varie de 1 à 3 ans (4 ans pour les personnes handicapées) et être réduite à moins de 1 an dans certains cas. Comme tout contrat de travail à durée déterminée, il comprend une période d’essai (de 2 mois).

Le contrat d’apprentissage peut maintenant être signé en CDI, dans ce cas il début par la période d’apprentissage pendant laquelle les mêmes modalités que le contrat d’apprentissage s’appliquent.

Les entreprises d’accueil

Toutes les entreprises, y compris les entreprises de travail temporaire, peuvent accueillir des jeunes en contrat d’apprentissage. Cependant cela n’est pas possible dans le secteur public à caractère industriel ou commercial. Un apprenti peut éventuellement être accueilli dans plusieurs entreprises pour compléter sa formation.

Les horaires

Les lois, les règles de l’entreprise et la convention collective en matière de conditions de travail s’appliquent aux apprentis comme à tout salarié de son entreprise d’accueil. Le plus souvent la règle est de 35h hebdomadaires en moyenne. Le temps de formation en centre est compris dans le temps de travail. Certains secteurs comme (hôtellerie-restauration…) ont des dispositions spécifiques. Enfin, des protections particulières sont appliquées aux jeunes de moins de 18 ans.

Le rythme de l’alternance est variable et dépend du diplôme préparé.

La rémunération

Le salaire dépend de l’âge et de l’année d’apprentissage. Les revenus ne sont pas imposables (y compris lorsque l’apprenti est rattaché au foyer fiscal de ses parents), dans la limite du SMIC annuel.

Salaire mensuel minimum * 16 à 17 ans 18 à 20 ans 21 ans et plus
1re année 25 % du smic 41 % du smic 53 % du smic
2e année 37 % du smic 49 % du smic 61 % du smic
3e année 53 % du smic 65 % du smic 78 % du smic

* Les conventions collectives peuvent prévoir des rémunérations plus élevées.

Côté apprenti

Les droits de l’apprenti sont ceux des autres salariés de l’entreprise : congés payés (5 semaines au minimum), protection maladie, maternité, accidents du travail…

Ses obligations : respecter le règlement intérieur de l’entreprise, effectuer les tâches confiées par l’employeur ; en contrepartie, celui-ci rémunère le jeune et prend en charge sa formation. Avec pour condition de suivre les cours avec assiduité et se présenter aux examens.

L’apprenti obtient par ailleurs une carte d’étudiant des métiers (ex carte nationale d’apprenti), délivrée par le centre de formation. Cette carte donne droit aux services des Crous (centres régionaux des œuvres universitaires et sociales), à l’exception de l’accès aux logements étudiants et à des réductions notamment dans les transports.

Côté employeur

L’employeur est tenu de désigner un maître d’apprentissage, chargé de suivre le jeune, de l’évaluer, et d’effectuer des bilans à chaque fin de période en entreprise.