Author Profile

Groupe Antoine de Saint-Exupéry

Benjamin Griveaux visite à Saint-Exupéry

Le groupe Saint-Exupéry a accueilli le porte parole du gouvernement

Ce vendredi 28/09/2018, le Groupe Antoine de Saint-Exupéry a eu l’honneur de recevoir au sein du campus de Rennes, Benjamin Griveaux porte parole du gouvernement. Une rencontre pour échanger sur le thème de la formation et de l’emploi, enjeu majoritaire pour le gouvernement en place.

Le groupe Saint-Exupéry a accueilli le porte parole du gouvernement

Ce vendredi 28/09/2018, le Groupe Antoine de Saint-Exupéry a eu l’honneur de recevoir au sein du campus de Rennes, Benjamin Griveaux porte parole du gouvernement. Une rencontre pour échanger sur le thème de la formation et de l’emploi, enjeu majoritaire pour le gouvernement en place.

(suite…)

1ère et terminale Aménagements Paysagers et Productions végétales en séjour pédagogique en Allemagne

Les classes de 1ères et terminales Aménagements Paysagers et Productions végétales de Rennes sont arrivées à Forscheim en Franconie, à proximité de Nuremberg pour une semaine.

1ère et terminale Aménagements Paysagers et Productions végétales en séjour pédagogique en Allemagne

1ère et terminale Aménagements Paysagers et Productions végétales en voyage en allemagne

Les classes de 1ères et terminales Aménagements Paysagers et Productions végétales de Rennes sont en voyage cette semaine à Forscheim en Franconie au coeur de la Bavière allemande, à proximité de Nuremberg.

(suite…)

Journée Pro 3 : Innovations et expérimentations professionnelles

10/04/2018 : 3e Journée Pro de Saint-Ex’ sur le thème « Innovations & Expérimentations Professionnelles »

Journée Pro 3 : Innovations et expérimentations professionnelles

Mardi 10 avril 2018 se tenait la troisième Journée Pro de Saint-Ex’, simultanément sur ses 4 sites. Elle avait pour thème « Innovations & Expérimentations Professionnelles ».

A ce titre, divers ateliers, interventions de professionnels et visites étaient organisés.

Au programme de Rennes :

Diverses visites :

– Visite d’une ferme de production de spiruline (CS restauration collective et BTS Diététique)
Visite du Stade Rennais (BP et CAPA, filière paysage).

Des interventions :

– Un représentant de la société SynergyTab est intervenu auprès des BTS STA afin de les initier à l’utilisation professionnelle de tablettes numériques. Celles-ci avaient été paramétrées pour répondre aux besoins de la filière avec une dématérialisation des formulaires et modes opératoires communément utilisés.
– M. Fraboulet, du Petit Porcon, a proposé une dégustation de plantes aux arômes particuliers, avec pour objectif la réalisation de mesures gustatives afin d’établir les caractéristiques intéressantes de chaque espèce, avec des conseils notamment culinaires (infusions…).
Jardiman, spécialiste de la motoculture, a présenté un ensemble de produits spécifiques à l’entretien des espaces verts (BAC Pro AP).
Présentation des Cartoucheries où un jardin expérimental avec phytoremédiation est en cours de création en collaboration avec les classes de BTS Aménagements Paysagers de Saint-EX : certains apprentis ont pu faire partager leur travail aux classes de STAV et BAC Pro AP.

Des ateliers :

– Plusieurs classes (BTS, BP, CAPA des filières paysage et horticulture) ont pu assister à un atelier mur végétal avec notre partenaire Jardin Unique.
La Fédération EPA (Entreprendre pour Apprendre) et la BNP se sont associées pour proposer à plusieurs classes d’imaginer un service/produit que la banque pourrait mettre en place pour ses jeunes, selon une méthodologie précise visant à développer notamment le travail de groupe, l’esprit créatif et la mise en situation professionnelle. Une soutenance avait ensuite lieu devant un jury avant l’élection de la meilleure idée.
Une matinée intergénérationnelle spéciale jeux a été initiée par la filière Services qui a accueillie des personnes âgées à cette occasion.
– Les BTS AP ont effectué un travail de recherche sur les innovations en aménagements paysagers au CDR.
Au programme de Vitré :

Diverses visites :

Visite d’une exploitation utilisant des robots de traite (4e-3e).
Visite de l’usine Théo Méca à Vitré, qui conçoit des pièces techniques pour les secteurs industriels de l’automobile ; de l’agroalimentaire, de la cosmétique… (4e-3e).
Visite de l’artothèque de Vitré qui abrite une galerie de 1 100 œuvres d’art contemporain (4e-3e).
Exposition « Nuit » aux Champs Libres (2nde SAPAT / 2nde GT)
Théâtre sur le Bien Vieillir « Mme Reinette » au centre culturel Jacques Duhamel de Vitré (1e SAPAT).
Sur le Campus de Beaulieu, les 1e et Term STAV ont rencontré le CNRS Ethologie sur la problématique de la recherche en animalerie et plus spécifiquement sur la recherche portée sur l’élevage et le milieu naturel des mygales.

Des ateliers :

– Les premières SAPAT se sont mis dans la peau de personnes âgées grâce à l’essai de « combinaisons de vieillissement » qui se superposent sur les vêtements. Cette opération de sensibilisation a été initiée par l’Institut ADHAP.
– Le CLIC de Vitré et la Résidence La Tremoille ont permis ensuite aux élèves d’imaginer des animations à domicile.
– Les Term SAPAT ont assisté à une conférence menée par l’EGEE (Entente des Générations pour l’Emploi et l’Entreprise) qui a précédé une simulation d’entretiens d’embauche avec des professionnels.
– Les 4/3 se sont succédés sur des ateliers cuisine, sciences et bricolage.
Au programme de La Guerche de Bretagne où la thématique portait sur « Recréer des contacts humains, comment s’amuser sans technologie ? »

Des ateliers :

– Mme Beis, professeur de Yoga à Janzé, a proposé une séance de 45mn de yoga en binôme avec MTM aux élèves de 4e qui ont pu s’exercer à des jeux de mémoire et de coopération l’après-midi, en coopération avec Mme Charil de la ludothèque de La Guerche.
– Les 3e ont participé à un atelier « pub » dans le cadre de l’éducation populaire à la citoyenneté. Ils ont ensuite bénéficié d’une pause lecture, « Chut, on lit », avant de regarder le film « Music Box » qui a précédé un débat.
– Les 1e SAPAT ont passé une journée dans la peau d’une personne en situation de handicap (malvoyante, malentendante…).

Des interventions :

– M. Robin a sensibilisé les élèves de CAPA à « l’aisance gestuelle à l’oral ».
L’Association NASCA Mandala et Créativité leur a ensuite présenté l’Art-thérapie et a mis en place des ateliers de créativité.
– Les 2nde SAPAT ont bénéficié de l’intervention d’une socio-esthéticienne : présentation du métier, qu’est-ce que la socio-esthétique, à qui sont destinés ces soins… La théorie a ensuite fait place à la pratique : soins des mains et des pieds, l’association des couleurs vestimentaires, le maquillage des enfants et l’effet bonne mine.

[Événement] 8ème journée des animaux de compagnie

Venez participer à la 8ème journée des animaux de compagnie le samedi 7 avril 2018.

[Événement] 8ème journée des animaux de compagnie

Les élèves de première Conseil Vente en Animalerie du Lycée de Saint Exupéry de Rennes organisent, pour la 8ème année consécutive, une journée dédiée aux animaux de compagnie.

Elle aura lieu le samedi 7 avril 2018 de 10h à 17h.

Le thème de cette journée est : « L’animal de compagnie et l’homme à travers la bande dessinée ».

 

De nombreuses animations sont au programme :

  • Balades en calèche tirée par des poneys et des chevaux
  • Présentations d’ânes, de chiens de traineaux,…
  • Manipulations d’animaux (petits mammifères et reptiles)
  • Bourse aux poissons
  • Exposition d’oiseaux de volières
  • Et plein d’autres choses encore…..

 

Petits et grands sont invités gratuitement pour cette manifestation annuelle qui enchante depuis de plus en plus de public.

 

 

BPA Travaux des Productions Horticoles

NOS + 1 200 m² de serres équipées un espace vente des serres une exploitation pédagogique et professionnelle un parc paysager de 4 hectares un potager biologique un atelier agro-équipements VERS QUELS METIERS ouvrier horticole, pépiniériste, maraîcher cultures légumières, maraîcher primeuriste, horticole serriste, rosiériste, agricole (maraîchage, horticole)… Le BPA Travaux des Productions Horticoles, spécialité horticulture ornementale et légumière, forme des ouvriers qualifiés capables d’acquérir les gestes techniques et les connaissances nécessaires à l’exécution des tâches confiées en productions horticoles (pépinières, florales, légumières).

BPA Travaux des Productions Horticoles

NOS +

  • 1 200 m² de serres équipées
  • un espace vente des serres
  • une exploitation pédagogique et professionnelle
  • un parc paysager de 4 hectares
  • un potager biologique
  • un atelier agro-équipements

VERS QUELS METIERS

  • ouvrier horticole,
  • pépiniériste,
  • maraîcher cultures légumières,
  • maraîcher primeuriste,
  • horticole serriste,
  • rosiériste,
  • agricole (maraîchage, horticole)…

Le BPA Travaux des Productions Horticoles, spécialité horticulture ornementale et légumière, forme des ouvriers qualifiés capables d’acquérir les gestes techniques et les connaissances nécessaires à l’exécution des tâches confiées en productions horticoles (pépinières, florales, légumières).

Le cursus forme des professionnels capables de :

• Conduire et suivre la multiplication des végétaux.
• Mettre en place et conduire des cultures.
• Observer et surveiller les cultures.
• Récolter, préparer et conditionner les produits.
• Utiliser et entretenir les matériels et équipements.

À partir de 18 ans.

Conditions d’admission : tests de positionnement et entretien de motivation

Le programme se déroule sur neuf mois, avec 805 heures en centre et organisé en enseignement général et professionnel :

Enseignement général :

  • UCG 1 : Mobiliser les outils nécessaires au traitement de l’information et à la communication dans la vie professionnelle et sociale.
  • UCG 2 : Mobiliser des connaissances relatives aux domaines civiques, social et économique.
  • UCG 3 : Mobiliser des connaissances pour mettre en oeuvre des pratiques professionnelles respectueuses de l’environnement et de la santé humaine dans une perspective de développement durable.

Enseignement d’option du BPA :

  • UCO 1 : Mobiliser les connaissances scientifiques et techniques relatives à la conduite des productions horticoles.
  • UCO 2 : Mobiliser les connaissances scientifiques et techniques relatives à l’utilisation de matériels et équipements d’une exploitation horticole.

Enseignement de spécialisation horticulture ornementale et légumière :

  • UCS 1 : Réaliser les travaux de multiplication des végétaux.
  • UCS 2 : Réaliser l’installation et le suivi des cultures.
  • UCS 3 : Réaliser la récolte et la préparation des commandes.

UCARE

  • UCARE 1 : Initiation à la fleuristerie.
  • UCARE 2 : Initiation au maraîchage biologique.

Le programme de formation prévoit un stage en entreprise d’une durée de 10 semaines minimum, soit 336 heures (en structure publique ou privée).

De septembre à juin

Nous consulter

Sous réserve de l’obtention du marché PBF Région Bretagne.

Conseil Régional – dans le cadre du Programme Bretagne Formation

Fonds privés

Congés individuels de formation (CIF)

[Portes Ouvertes] Pour tout savoir sur St Ex !

Nous vous accueillons les samedis 24 mars et 26 mai 2018 de 9h à 13h

[Portes Ouvertes] Pour tout savoir sur St Ex !

Le lycée Antoine de Saint-Exupéry et Saint-Ex Sup’ vous donnent rendez-vous le samedi 24 mars 2018 de 9h à 13h.

L’équipe pédagogique et les élèves se mobilisent pour vous présenter l’ensemble des formations et les débouchés qu’elles proposent.

Les élèves seront heureux de vous faire visiter les nouveaux ateliers services à la personne, l’animalerie, les hangars techniques, les serres de production et le CETA…

N’hésitez pas à les solliciter !

Venez nombreux découvrir toutes les formations des différentes filières St Ex :
Agriculture | Alimentaire | Paysage | Commerce | Environnement | Service social

 

Un autre rendez-vous à venir :

  • Journée Portes Ouvertes : le samedi 26 mai 2018 > 9h / 13h

Animation Patrimoine Alimentaire Breton par les BTS STA

Retour sur l’animations des BTS STA dans les centres commerciaux ALMA et Leclerc Cleunay à Rennes.

Animation Patrimoine Alimentaire Breton par les BTS STA

Retour sur l’animation des BTS STA1 et STA2 dans le cadre de leur  MIL* « Patrimoine Alimentaire Breton ».

Fin janvier, les étudiants  de BTS STA 1 et 2 (Sciences et Technologie de l’Aliment) ont animé une journée de promotion des produits alimentaires traditionnels bretons simultanément dans les centres commerciaux ALMA et Leclerc Cleunay à Rennes.

 

L’objectif était de montrer la richesse du patrimoine alimentaire breton grâce à une exposition et une dégustation de produits fournis par des entreprises partenaires.

Un grand merci aux entreprises qui ont accepté de participer à cette opération : Crêperie Colas, Armor Délice, Brieuc, Marie Maurin, Terre de Breizh, Val de Rance, Yann de Bretagne,  Bolée de Paimpol,  Les 4 saisons, Lancelot, Ty-Gwenn et  Kerisac.

 

Cette animation a permis aux étudiants d’approfondir la fabrication et la distribution de ces produits et également de gérer de projet et de communication.

Les 2 stands ont accueilli un très grand nombre de visiteurs, révélant ainsi l’intérêt des consommateurs pour les produits régionaux traditionnels.

 

Félicitations à nos étudiants pour ce beau projet !

*MIL : Module d’Initiative Locale

 

Prépa Concours Infirmier

Prépa Concours Infirmier

UN MÉTIER TRÈS DIVERSIFIÉ !

L’infirmier peut exercer dans de multiples secteurs d’activité : celui des soins, de la prévention, en exercice libéral, ou dans le domaine de l’action humanitaire.

Il réalise des soins destinés à maintenir ou restaurer la santé de la personne malade.
Il agit, à son initiative, ou selon les prescriptions du médecin en préparant et distribuant médicaments, pansements, prélèvements, prise de tension, injections, accompagnement des visites du médecin…

L’infirmier participe à la rédaction et la mise à jour du dossier du malade ainsi qu’à l’information et à l’accompagnement du patient et de son entourage. Encadrant une équipe d’aides-soignants et travaillant en étroite relation avec le corps médical, il transmet par écrit ou par oral les informations relatives aux patients pour garantir le suivi des malades dans les meilleures conditions.

• Préparer les candidats aux épreuves écrites et/ou orales du Concours.
• Acquérir une méthodologie.
• Actualiser ses connaissances sur les thèmes sanitaires et sociaux.
• Réutiliser les connaissances acquises lors des stages en milieu professionnel, afin de préparer les épreuves.

• Jeunes sortant de BAC Pro à dominante sanitaire et sociale.
• Toute personne intéressée par le métier

CONTENU DE LA FORMATION

366 heures de cours pour préparer les épreuves écrite et orale

• Préparation de l’écrit – 342 heures

* Méthodologie * Recherche documentaire et actualité (culture générale) * Thèmes sanitaires et sociaux * Biologie * Préparation des tests * Connaissance du milieu professionnel * Français•

Préparation à l’oral – 24 heures

* Techniques de communication, des tests psychologiques * Préparation individuelle * Préparation en groupe * Rencontre avec des professionnels

Parcours long possible – Socle Sanitaire & Social = 70 heures

7 semaines, soit 245 heures dans des secteurs très variés : établissement de santé public ou privé, médecine du travail, santé scolaire, secteur associatif et exercice libéral.

 

Nous contacter

Attention, le Pôle Formation Continue n’assure aucune inscription au concours. Il vous appartient donc de prendre contact avec les écoles concernées.

1) Epreuves écrites d’admissibilité

• Etude d’un texte relatif à l’actualité dans le domaine sanitaire et social suivi de 3 questions : présenter le sujet / situer la problématique dans le contexte / commenter, argumenter le sujet

• Une épreuve de test d’aptitude : capacité de raisonnement logique, concentration, résolution de problèmes et aptitudes numériques

2) Epreuve orale d’admission

• Entretien relatif à un thème sanitaire et social consistant en un exposé suivi d’une discussion.

 

  • Statuts : Stagiaire de la Formation professionnelle 1 Salarié(e) sur plan de Formation / DIF
  • Financement sur fonds de formation (OPCA, DIF, Pôle Emploi … ) : nous consulter pour un devis
  • Financement individuel : en fonction des parcours : épreuve écrite: 480€, tests: 170€, épreuve orale: 610€.

Une sortie enrichissante pour les BTS MUC et leur parrain

Les étudiants BTS MUC découvrent la plateforme logistique du groupement des Mousquetaires

Une sortie enrichissante pour les BTS MUC et leur parrain

Le 16 et le 17 novembre dernier les apprentis de la formation BTS MUC à Etrelles ont découvert grâce à leur parrain de promotion, directeur d’un magasin Intermarché, la plateforme logistique du groupement des Mousquetaires à Argentré du Plessis.

Cette plateforme alimente les magasins hypermarchés, supermarchés, dans lesquels exercent ces étudiants en alternance.
Eux-mêmes sont amenés au cours de leur apprentissage à réaliser les commandes magasins auprès de leurs fournisseurs ou centrales d’achats, à réceptionner et contrôler les commandes qui leur parviennent et puis bien sûr, à assurer la mise en rayon et la vente de ces produits au sein de leur unité Commerciale.
Découvrez la formation BTS MUC

La visite de COAT ALBRET

Les BTS TC visite la célèbre cidrerie bretonne

La visite de COAT ALBRET

Le 17 novembre dernier les étudiants du BTS TC sont allés visiter la cidrerie artisanale Coat Albret à Bédée. L’occsion de découvrir le métier exigeant de cidrier.

La cidrerie Coat-Albret a été créée à Bédée par Loïc Berthelot en 1983, une époque où l’on commençait tout juste à parler de qualité de l’alimentation, d’origine des produits alimentaires et de terroirs.

C’est une volonté d’indépendance, le besoin de « vivre et travailler au pays » et le désir de rendre ses lettres de noblesse à la boisson emblématique de la Bretagne qui ont motivé la création de la cidrerie.

 

 

Action solidaire pour les BTS TC

Une belle action solidaire des BTS TC pour la collecte de la Banque Alimentaire

Action solidaire pour les BTS TC

Les étudiants en première année de BTS TC se sont réunis pour participer à la confection de lots à distribuer aux personnes dans le besoin lors de la collecte nationale de la banque alimentaire .

Les Banques Alimentaires ont été fondées sur des principes qui régissent encore le quotidien des 79 Banques Alimentaires et 23 antennes : la lutte contre le gaspillage alimentaire, le partage, le don, la gratuité, le bénévolat et le mécénat.

montage photo étudiant BTS action solidaire

 

deux étudiants construction maquettes

Des apprentis créatifs !

Les maquettes des étudiants en Bac Pro Aménagement Paysager

Des apprentis créatifs !

À St Ex, on adapte les matières générales au domaine de formation des apprentis. Cette semaine, les terminales bac pro Aménagement Paysager du CFA accompagnés de leur professeur Joanna CHILOU, travaillent sur la création de maquettes autour des Jardins dans l’Histoire, dans le cadre du module d’ éducation socio-culturelle.

Ambiance joyeuse et temps au beau fixe pour suivre leur travail :

étudiants fabriquent des maquettes

 

Formation Bac Pro Aménagement Paysager

 

 

Le Groupe Antoine de Saint-Exupéry accueille l’exposition « Visages de Paix »

Exposition photos du 17 novembre au 3 décembre.

Le Groupe Antoine de Saint-Exupéry accueille l’exposition « Visages de Paix »

Exposition photos du 17 novembre au 3 décembre 2017.

Cette exposition de photographies est organisée en partenariat avec la Maison Internationale de Rennes et l’association Gorom-Rennes-Gorom, dans le cadre du Festival des Solidarités.

Vernissage de l’exposition le jeudi 16 novembre à partir de 18h à la cafétéria.

L’exposition restera ouverte au public jusqu’au 3 décembre de 9h à 12h et de 14h à 17h, dans la cafétéria.

Visite de Monsieur Assoumana MALLAM ISSAl, Ministre et Porte-parole du gouvernement du Niger

Nous avons eu le plaisir d’accueillir lundi 6 novembre Monsieur Assoumana MALLAM ISSA, Ministre et Porte-parole du gouvernement du Niger

Visite de Monsieur Assoumana MALLAM ISSAl, Ministre et Porte-parole du gouvernement du Niger

Monsieur le Ministre de la Renaissance Culturelle et Porte-parole du gouvernement du Niger est venu lundi 6 novembre visiter le campus Antoine de Saint-Exupéry à Rennes.

Après avoir découvert les activités du groupe Antoine de Saint-Exupéry présentées par Monsieur Jean-Marc ESNAULT, Directeur Général, Madame Anne COURTEL, Directrice du Pôle Formation & Apprentissage et ESCD 3A-Rennes et Madame Joëlle BORHIER, présidente de l’association RSE&PED, Monsieur Assoumana MALLAM ISSA accompagné de Monsieur Grégoire KOUNGA (conseiller municipal à Rennes, originaire du Congo et décoré de l’Insigne de Chevalier de l’Ordre National du Mérite) ont pu visiter le CETA et déguster des produits réalisés au sein du laboratoire dirigé par Monsieur CHOULET.

BTS_MUC_entreprendre

Nos apprentis au salon Entreprendre dans l’Ouest !

Les étudiants apprentis BTS MUC et « responsable de centre de profit en distribution » au salon Entreprendre dans l’Ouest !

Nos apprentis au salon Entreprendre dans l’Ouest !

Les étudiants apprentis en BTS MUC (1ère et 2ème année) et les apprentis « responsable de centre de profit en distribution » se sont déplacés au salon Entreprendre dans l’Ouest le 16/10 dernier à Rennes.

 

http://www.entreprendre-ouest.fr/

BTS_MUC_entreprendre

 

Ils ont participé à des conférences sur des thématiques en lien avec leur formation :

–          Comment bien cibler sa clientèle

–          Comment communiquer efficacement site Web, e marketing

–          Comment devenir franchisé…

Ils ont exploité ces conférences en créant des affiches et outils de promotion de ces conférences,  et en partageant des conclusions.

VAE_CAP Petite enfance

Validation des Acquis par l’Expérience – CAP Petite Enfance

Vous êtes assistant(e) maternel(e) agréé(e) ou ATSEM / ASEM ou animateur(trice) petite Enfance et vous souhaitez obtenir le CAP Petite Enfance ?

Validation des Acquis par l’Expérience – CAP Petite Enfance

VAE_CAP Petite enfance

Si vous avez l’équivalent d’au moins 1 an d’expérience professionnelle dans la petite enfance (0 à 6 ans) vous pouvez obtenir ce diplôme par la Validation des Acquis de l’Expérience (VAE).

Nous vous accompagnons dans cette démarche, de la vérification de votre éligibilité jusqu’à la préparation du dossier et de l’entretien avec le jury VAE. Depuis 2006, ce sont plus de 25 professionnels de la Petite enfance que nous avons accompagnés, en entretiens individuels et en groupes, le samedi matin ou sur leurs autres créneaux de disponibilité. Et le résultat : 100 % de réussite dans l’obtention du CAP Petite Enfance par la VAE !

Lieu d’accompagnement : St Exupery – les Hairies à ETRELLES

Dates d’accompagnement : de décembre 2017 à juin 2018, pour un entretien jury en octobre 2018.

Contact : appelez pour plus d’information ou pour un RDV de présentation de cette démarche.
Secrétariat de la formation continue : 02 99 75 79 04  etrelles@st-exupery.org
Accompagnatrice VAE Marie laure Blanchon : 02 99 75 79 04  ml.blanchon@st-exupery.org

Préparez-vous au concours ATSEM en septembre 2017

Prochaine session de préparation au concours d’ATSEM du 18 au 22 septembre 2017 sur le site de Rennes. Places encore disponibles !

Préparez-vous au concours ATSEM en septembre 2017

Préparez-vous à devenir Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles !

 

Child painting at easel.

Vous êtes patient(e), disponible et à l’écoute des tous-petits ?

L’accueil des enfants lors de leur arrivée à l’école et leur accompagnement tout au long de la journée constitue l’essence de l’emploi d’A.T.S.E.M.

Celui-ci est accessible sur concours.

Découvrez le fonctionnement des collectivités territoriales, apprenez toutes les ficelles du métier d’Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles et suivez une préparation complète au concours d’admission au sein du Groupe Antoine de Saint-Exupéry.

La prochaine session aura lieu du 18 au 22 septembre 2017 sur le site de Rennes et comptera 35h de formation.
Coût : 350 €

 

Ne tardez plus, places encore à pourvoir !

Pour plus d’infos sur la formation, cliquez ici : ICI

Contact : ICI ou au 02.99.59.80.66

CAP Fleuriste : inscrivez-vous à la session 2017-2018 !

Vous êtes attirés par un emploi qui allie artisanat et esprit créatif ? Rejoignez la prochaine promotions des CAP Fleuriste en octobre 2017 !

CAP Fleuriste : inscrivez-vous à la session 2017-2018 !

Apprenez un métier artisanal et artistique

cap-fleuriste2

Vous avez un esprit créatif ? Vous aimez la relation client ?

Apprenez à couper, assembler et arranger de multiples végétaux, familiarisez-vous avec les techniques de vente de toute sorte de productions florales et découvrez la fidélisation client.

Obtenez votre CAP Fleuriste en 1 an sur le site de Rennes du Groupe Antoine de Saint-Exupéry en intégrant la prochaine session qui débutera le 2 octobre 2017.

Un test de positionnement et votre motivation seront les clés pour intégrer la formation, sans condition de diplôme.

Ne tardez plus, places encore à pourvoir !

Pour plus d’infos sur la formation, cliquez ici : ICI

Contact : ICI ou au 02.99.59.80.66

Ouverture du magasin pédagogique Le Panier Saint-Ex

Ouverture du « Panier Saint-Ex » tous les mardis de 9h à 12h et accueil des élèves de la filière SAPVER (Services Aux Personnes et Vente en Espace Rural).

Ouverture du magasin pédagogique Le Panier Saint-Ex

 

« Le Panier Saint-Ex » s’implante au coeur de La Guerche de Bretagne

Le site de La Guerche de Bretagne a procédé à l’ouverture officielle de son magasin pédagogique « Le Panier Saint-Ex » le 8 novembre 2016.

Cet outil pédagogique particulièrement valorisant répond aux exigences des compétences professionnelles des formations du site de La Guerche de Bretagne, et notamment du CAPA SAPVER (Services aux Personnes et Vente en Espace Rural). L’objectif vise en effet à favoriser la mise en situation professionnelle dans les conditions réelles du commerce tous les mardis matins, simultanément au marché de la ville, rendez-vous hebdomadaire des quelques 180 commerçants qui attirent la population de plus de 40 communes aux alentours.

Le partenariat et la bonne collaboration établis entre la commune de La Guerche de Bretagne et le Groupe Antoine de Saint-Exupéry ont abouti sur la mise à disposition d’un local qui jouit d’une implantation de choix au cœur de la ville, au 6 rue Notre Dame.

Après plusieurs mois de remise en état du local commercial et de rencontres riches entre les élèves et des producteurs fermiers guerchais, les étalages sont désormais ornés d’une gamme variée de produits locaux de qualité, soigneusement sélectionnés, auxquels s’ajouteront régulièrement des produits directement importés du CETA (Centre d’Expérimentation et de Technologie Alimentaire), basé sur le site de Rennes.

magasin_pédagogique_saint_ex

Les élèves de CAP Vente et Services en Milieu Rural du site de La Guerche de Bretagne accueillent les clients tous les mardis, hors vacances scolaires, de 9h à 12h, sous la direction de Mme MARTIN, enseignante, pilote et référente de l’initiative.
A noter que ces horaires seront susceptibles d’être modifiés si des occasions diverses et variées se présentent.

Tout au long de l’année scolaire et ajouté à la vente de ces produits, vous pourrez également prendre part aux initiatives solidaires qui s’inscrivent dans ce programme :

  –  « Vivre à Finthiock » : vente de produits artisanaux sénégalais dont les bénéfices contribueront à financer le projet de développement de Finthiock,  petit village situé dans la région Sud-Ouest du Sénégal

  –  Association Petit Prince : vente de produits dérivés dont les bénéfices contribueront à financer les rêves des enfants et adolescents gravement malades

Au plaisir de vous y accueillir nombreux !

Logo_Le_Panier_St_Ex_

Conducteur Accompagnateur de Personnes à mobilité réduite

Formez-vous métier de conducteur-accompagnateur de personnes à mobilité réduite du 6 mars 2017 au 16 juin 2017 sur le site d’Etrelles.

Conducteur Accompagnateur de Personnes à mobilité réduite

Ouverture des inscriptions à la formation de conducteur-accompagnateur de personnes à mobilité réduite

Learning to drive a car

Devenez titulaire d’un titre de niveau 5 en suivant un parcours intégrant des mises en situation pratiques d’accompagnement et de conduite de véhicule adapté

L’équipe du site d’Etrelles vous accueille du 6 mars 2017 au 16 juin 2017 pour vous former au métier de conducteur-accompagnateur de personnes à mobilité réduite. La formation de 329 heures en centre de formation s’accompagne de 140 heures de stage pratique.

Conditions d’admission :
– Etre titulaire du permis B depuis 2 ans
– Pas de diplôme exigé à l’entrée en formation

Découvrez le descriptif complet de la formation et les modalités pratiques en cliquant ICI !

Possibilité de candidater jusqu’à fin février
02 99 75 79 04
etrelles@st-exupery.org

Ouverture du CAP PE et prépas concours à Vitré

Cette année, le site de Vitré accueille le CAP Petite Enfance et les préparations aux concours Infirmier(e), Aide-Soignant(e) et Auxiliaire de puériculture.

Ouverture du CAP PE et prépas concours à Vitré

prépa concours st-ex

Le Groupe Antoine de Saint-Exupéry a fait sa rentrée : place aux nouveautés

 

Les 4 écoles du Groupe situées à Rennes, Vitré, Etrelles et La Guerche de Bretagne, forment chaque année des acteurs du développement des territoires dans 8 filières de formation : service social, commerce-gestion, agroalimentaire, environnement, paysage, horticulture, agriculture et ressources humaines-management.

 

Evolutions pédagogiques, mobilité internationale, accompagnements personnalisés, programmes spécialisés, ouvertures de formations : les innovations ne manquent pas cette année.

C’est dans ce contexte en constante évolution que le site de Vitré ouvre ses portes à la formation CAP Petite Enfance qui affiche un taux de plus de 90 % de réussite chaque année, ainsi qu’aux préparations aux concours Infirmier(e), Aide-Soignant(e) et Auxiliaire de puériculture, dispensées jusqu’alors sur le site d’Etrelles.

Des places restent à pourvoir !

 

Pour plus d’informations, merci de bien vouloir contacter le secrétariat de la formation continue au 02 99 75 79 04 ou à etrelles@st-exupery.org

BTS Diététique (2 ans)

BTS Diététique (2 ans)

Devenez un professionnel de la nutrition en 2 ans

Le titulaire du BTS Diététique est un professionnel de la santé en matière de nutrition. Par sa double compétence scientifique et technique, il peut assurer la qualité des aliments et des préparations, l’équilibre nutritionnel, l’établissement de régimes sur prescription médicale, le respect des règles d’hygiène. Il collabore avec des médecins, des gestionnaires ou des chercheurs.

 

La formation de niveau III (bac + 2) vise à :

  • Former des professionnels de la diététique compétents pour assurer la qualité des aliments et des préparations, l’équilibre nutritionnel, l’établissement de régimes sur prescription médicale, le respect des règles d’hygiène.
  • Acquérir des compétences pour former, prévenir et éduquer en matière de nutrition.

Etre titulaire d’un BAC général avec de bonnes bases scientifiques

Admission : tests de positionnement et entretien de motivation

Le programme se déroule sur 2 ans et comprend 1155 heures d’enseignement général et professionnel en centre de formation :

Enseignement général :

  • Communication professionnelle
  • Economie et gestion

Enseignement professionnel :

  • Sciences humaines : psychologie, étude du comportement alimentaire, moyens et techniques
  • Biochimie, biologie : biochimie structurale, enzymologie, biochimie métabolique, génétique moléculaire
  • Physiologie : organisation cellulaire et tissulaire, fonctions de la nutrition, système nerveux, appareil endocrinien, régulations et adaptations physiologiques, défense de l’organisme : immunité, transmission de la vie et développement de l’enfant,
  • Microbiologie, virologie, parasitologie, toxicologie, travaux pratiques
  • Nutrition et alimentation : besoins nutritionnels et apports recommandés en fonction de l’âge, de l’état physiologique, du mode de vie, alimentation rationnelle, connaissance des aliments, droit de l’alimentation
  • Bases physiopathologiques de la diététique : œsophage, estomac, intestin grêle, côlon, rectum, foie, voies biliaires, pancréas, maladies de nutrition, pathologie rénale, pathologie cardio-vasculaire, pédiatrie, gériatrie, grossesses normales et pathologiques, allergie alimentaire, brûlures, notions générales sur l’alimentation entérale et parentérale, les processus physiologiques et pathologiques pouvant avoir un retentissement nutritionnel
  • Régimes : méthodologie, organisation, mode d’administration
  • Techniques culinaires : équipement, techniques culinaires

Le programme prévoit une période de stage de 20 semaines minimum, réparties comme suit :

  • 10 semaines en diététique thérapeutique en milieu hospitalier dans 2 structures
  • 6 semaines en restauration collective dans 2 structures
  • 4 semaines en libre choix

Nous consulter

Nous consulter

Conducteur – Accompagnateur de personnes à mobilité réduite

Au sein d’une entreprise de transport adapté, le titulaire du Titre CApmr accompagne une ou plusieurs personnes à mobilité réduite du fait d’un handicap physique, mental, sensoriel ou intellectuel.

Conducteur – Accompagnateur de personnes à mobilité réduite

Devenez Conducteur Accompagnateur de Personnes à mobilité réduite

Au sein d’une entreprise de transport adapté, dans les Centres Communaux d’Action Sociale (CCAS) ou encore dans une structure de service à la personne ou dans une institution (EHPAD, IME…) le titulaire du Titre CApmr accompagne une ou plusieurs personnes à mobilité réduite du fait d’un handicap physique, mental, sensoriel ou intellectuel. Il les aide, du lieu de prise en charge jusqu’au lieu de déplacement, dans le cadre d’un déplacement à pied, en transport en commun ou en véhicule adapté. Il peut aussi exercer en auto entrepreneur.

Dates des prochaines sessions à Rennes et Etrelles :
– Du 5 novembre 2018 au 8 février 2019
– Du 25 mars 2019 au 26 juin 2019

La formation vise à obtenir un titre de niveau V, inscrit au RNCP, pour :

– construire un projet professionnel adapté aux opportunités du secteur en tenant compte des capacités et contraintes personnelles et  découvrir les publics à accompagner

– développer ses compétences professionnelles à travers notamment un stage en entreprise permettant de :

  • Conduire, utiliser et entretenir un véhicule adapté au transport des personnes à mobilité réduite
  • Adapter son accompagnement et sa posture aux  besoins des personnes
  • Communiquer de façon adaptée, avec les personnes accompagnées, avec le réseau des aidants et professionnels, avec son équipe et sa hiérarchie
  • Assurer la sécurité des personnes et des équipements, dans le respect de la règlementation
  • Etre titulaire du permis B depuis 2 ans avec expérience de la conduite avérée
  • Etre à l’aise avec les aspects techniques pour l’entretien d’un véhicule
  • Avoir le sens de l’organisation, le sens de l’orientation
  • Faire preuve d’autonomie, de capacité d’adaptation, de capacités relationnelles
  • Bonne présentation et sens des responsabilités
  • Comprendre le français, le parler et l’écrire, notions de base en mathématiques
  • Avoir une bonne condition physique.
  • Pas de diplôme exigé à l’entrée.
  • Recrutement sur tests écrits, entretien individuel de motivation et test de conduite 
  • La formation couvre les champs d’études suivants :

    • Projet professionnel : reconnaissance des compétences, redynamisation, découverte de soi et de l’autre
    • Contexte professionnel du transport de personnes à mobilité réduite
    • Situations entraînant des conséquences sur la mobilité (le handicap, le vieillissement,…)
    • Conduite et l’entretien de véhicule adapté
    • Accompagnement de personnes en situation de handicap : la relation d’aide, la gestion des situations complexes.
    • Dimension interculturelle dans la communication

    Elle s’accompagne de stages pratiques encadrés par un tuteur dans une des structures partenaires

    Le titre de niveau 5 de Conducteur-Accompagnateur de personnes à mobilité réduite, inscrit au RNCP, est obtenu par la validation de 4 Unités de Certification, capitalisables et autonomes.

    Validation du PSC1 (Prévention et Secours Civiques de Niveau 1).

    Validation Q’Straint (maîtrise de la manutention des personnes et des systèmes d’attache).

    Ce titre est également accessible par la voie de la validation des Acquis de l’Expérience.

    • Statut : stagiaire de la formation professionnelle
    • Financement Pôle Emploi et/ou OPCA de la branche professionnelle, pour dem. d’emploi
    • Financement CPF (ex DIF) période de pro, ou CIF CDI pour salariés
    • Financement CIF CDD, CIF CTT…

    Assistant(e) Ressources Humaines

     

    Assistant(e) Ressources Humaines

    VERS QUELS METIERS

    Assistant ressources humaines

    Ils nous accompagnent

     

    Pour appréhender tous les aspects de la fonction RH et exercer dans tous secteurs d’activité.

    Un titre professionnel de niveau III reconnu (bac+2), inscrit au RNCP. Pour exercer dans tous types de structures : entreprises privées, publiques, collectivités territoriales… et dans tous secteurs d’activité.

    A l’issue de la formation, l’Assistant(e) Ressources Humaines est capable de seconder son responsable dans l’application de la politique RH et la gestion sociale de l’entreprise. Il/Elle prend directement en charge les activités administratives de la Fonction RH :

    • la gestion administrative des salariés
    • le recrutement du personnel
    • la formation continue des salariés

    Être titulaire d’un diplôme de niveau Ill (BTS, DUT, L2 … ) ou d’un Bac avec expérience professionnelle

    La formation se déroule sur 1 an selon l’organisation suivante :

    • Un parcours en alternance : 1 semaine par mois en formation à Etrelles (35- Pays de Vitré) pour un parcours de 420 heures (12 semaines).
    • Une pédagogie articulée avec l’entreprise : En mobilisant les connaissances acquises en centre de Formation, vous réaliserez en entreprise des missions en lien avec le référentiel du titre.
    Techniques professionnelles

    Gestion administrative et paie

    • gestion administrative des salariés
    • gestion informatique de la masse salariale

    Gestion des ressources humaines

    • management opérationnel
    • management de l’équipe
    Techniques de l’information et de la communication
    • informatique et bureautique
    • gestion de l’information, de la communication
    • organisation, gestion du temps
    Environnement juridique et social
    • le fonctionnement de l’entreprise
    • la législation du travail
    • l’environnement international

    Durée de la formation : de septembre à juin, 12 semaines de Formation en alternance

    Les compétences sont évaluées au vu :
    D’une épreuve de synthèse et/ou d’un entretien technique après étude et constitution d’un dossier et d’un entretien avec un jury (Dossier de Synthèse de Pratique Professionnelle).

    Statuts : Salarié en Contrat de professionnalisation de 1 an.

    Autres modes de financement : Congé individuel de Formation/ Congé de reconversion/ Période de professionnalisation.

    Prépa Concours Aide soignant(e)

    Prépa Concours Aide soignant(e)

    Vers quels métiers :

    Aide-soignant

    Un métier aux multiples facettes au service des malades et personnes âgées.

    L’aide-soignant participe à des soins visant à répondre aux besoins d’entretien et de continuité de la vie et à compenser partiellement ou totalement un manque ou une diminution de l’autonomie dans les actes de la vie quotidienne.

    L’aide-soignant exerce en milieu hospitalier dans tous les types de services, ou extra-hospitalier dans des structures d’accueil (maison de retraite, etc), à domicile ou dans des centres spécialisés et contribue à une prise en charge globale des adultes au sein d’une équipe pluridisciplinaire. Il/elle travaille en collaboration avec l’infirmière et sous sa responsabilité. Outre les actes de la vie quotidienne (manger, faire sa toilette, se vêtir, se déplacer, etc.), l’aide-soignant peut également être amené(e) à réaliser des activités d’animation.

    La formation permet l’accès aux concours d’entrée des instituts de formation d’Aide Soignant, avec pour objectifs :

    • Préparer les candidats aux épreuves écrites et/ou orales du Concours
    • Acquérir une méthodologie
    • Actualiser ses connaissances sur les thèmes sanitaires et sociaux
    • Une remise à niveau en maths et biologie
    • Réutiliser les connaissances acquises lors des stages en milieu professionnel afin de préparer les épreuves

    Après un CAP sur entretien, BEP, BEPA, Bac Pro,… à dominante sanitaire et sociale

    Toute personne titulaire d’un BAC intéressée par le métier d’aide-soignant et n’ayant pas de diplôme à dominante sanitaire et sociale.

    La formation s’organise autour des priorités définies par les épreuves du concours :

    Préparation à l’épreuve écrite (70h)

    • Culture générale et expression écrite
    • Étude de l’actualité du domaine sanitaire et social
    • Biologie humaine et Mathématiques
    • Concours blancs

    Préparation à l’épreuve orale d’admission (105h)

    • Étude des thèmes du domaine Sanitaire et Social
    • Expression orale: structurer un exposé et argumenter
    • Connaissance du métier et valorisation de son projet
    • Préparation et simulation d’entretiens avec jury

    Préparation socle sanitaire et social (70h – sur le site de Rennes)

    • Étude de différents thèmes

    Le programme de formation prévoit un stage de 4 à 6 semaines dans des structures liées aux malades et aux personnes âgées : hôpitaux, cliniques, maisons de retraite, foyer-logement… Ces stages peuvent débuter dès début septembre.

    Nous contacter

    Attention, le Pôle Formation Continue n’assure aucune inscription au concours. Il vous appartient donc de prendre contact avec les écoles concernées.

    Epreuve écrite d’admissibilité : Une épreuve de culture générale

    Sont dispensés de cette épreuve : les titulaires d’un titre ou d’un diplôme homologué de niveau IV, les titulaires d’un titre ou diplôme du secteur sanitaire et social homologué de niveau V (BEP SS, BEPA SAP, CAP Petite Enfance..)

    Epreuve orale d’admission :

    • Présentation d’un exposé à partir d’un thème sanitaire et social
    • Echange sur la connaissance et l’intérêt du candidat pour la profession

    Se renseigner auprès de chaque école pour la date du concours et son organisation.

    Pour exemple, dates concours 2017 :

    – Admissibilité : Février / Mars 2017

    – Admission : Avril/Mai 2017

     

    • Statuts : Stagiaire de la Formation professionnelle 1 Salarié(e) sur plan de Formation / DIF
    • Financement sur fonds de formation (OPCA, DIF, Pôle Emploi … ) : nous consulter pour un devis
    • Financement individuel : en fonction des parcours : épreuve écrite: 480€, tests: 170€, épreuve orale: 610€.

    Prépa Concours externe A.T.S.E.M.

    Prépa Concours externe A.T.S.E.M.

    Mettez toutes les chances de votre côté pour devenir Agent Territorial Spécialisé des Ecoles Maternelles

    Un programme de préparation au concours sur une courte période pour multiplier les chances de réussite aux épreuves.

    Le programme de préparation a des objectifs adaptés aux épreuves du concours externe d’accès aux emplois d’A.T.S.E.M. organisé par les Conseils généraux (ou au 3ème concours selon le profil du candidat) :

    • l’acquisition d’une méthodologie en entretien oral
    • l’actualisation des connaissances de l’environnement professionnel
    • l’approche de situations professionnelles rencontrées
    • un travail sur son projet professionnel et sa motivation

    Le candidat se présente ensuite épreuves du concours :

    • épreuve d’admissibilité : 20 QCM
    • épreuve d’admission: entretien oral

    Toute personne présentant les conditions générales

    Les titulaires d’un CAP Petite Enfance peuvent s’inscrire au concours externe (dispense de diplômes pour les mères et pères de 3 enfants et sportifs de haut niveau)

    Le programme de formation permet d’aborder le fonctionnement des collectivités territoriales

    Connaissances de l’emploi :

    • Le rôle de l’ATSEM au sein de l’école, ses tâches
    • Les besoins de l’enfant
    • L’hygiène de l’enfant
    • Les techniques du nettoyage professionnel
    • La santé et la sécurité à l’école
    • L’alimentation des enfants et les consignes en restauration scolaire
    • Application à des situations professionnelles

    Préparation aux épreuves du concours :

    • Communiquer avec le jury
    • Argumenter son projet
    • Mettre en avant ses connaissances institutionnelles et professionnelles
    • Répondre aux questions portant sur des situations professionnelles

    Durée de la formation : 35 heures sur 5 jours

    Prochaine session : du 18 au 22/09/2017 sur le site Saint-Exupéry de Rennes

    Statuts : Stagiaire de la formation professionnelle / Salarié(e) sur plan de formation / DIF

    Financements sur fonds de formation (OPCA, DIF, Pôle Emploi…) : nous consulter pour un devis.

    Financement individuel  : 350 €

    Titre Professionnel Vendeur Conseil en Magasin

    Titre Professionnel Vendeur Conseil en Magasin

    VERS QUELS METIERS

    Vendeur conseil en magasin

    Ils nous accompagnent

     

    Devenez vendeur professionnel.

    Cette formation permet d’acquérir 1 an d’expérience professionnelle et de valider un titre de niveau IV (Niveau Bac). L’insertion professionnelle est favorisée par la préparation à un des 4 emplois leaders clairement identifiés dans la filière distribution.

    La formation a pour objectifs de :

    • se familiariser avec le milieu professionnel par une alternance régulière centre de formation / entreprise.
    • se professionnaliser en tant que futur vendeur conseil en magasin
    • valider un niveau IV (bac) par une qualification, reconnue par les professionnels du commerce et de la distribution.

    Disposer d’un niveau V bis, V ou IV

    Bénéficier d’expérience dans le commerce

    Etre retenu(e) sur dossier et entretien individuel

    Une formation organisée sur 12 mois : alternance de semaines de formation en centre et semaines de stage en entreprises pour valider un Titre Vendeur Conseil en Magasin – Titre certifié de niveau IV

    • Module 1 : Accueil et positionnement
    • Module 2 : Suivi et accompagnement des parcours
    • Module 3 : Préparation à la certification
    • Module 4 : Accompagnement à la certification de niveau IV
    • Module 5 : Vendre en magasin des produits et des prestations de services
    • Module 6 : Animer commercialement la surface de vente et son équipe
    • Module 7 : Gérer le rayon, les produits et les services

    La pédagogie est articulée avec le monde professionnel par :

    • des mises en situation préparant et complétant le vécu des stagiaires
    • des études de cas concrets tirés de faits réels
    • le rapprochement de l’expérience avec la théorie
    • un travail d’équipe

    Un contrat de professionnalisation d’1 an avec 420 heures de formation en centre (soit 12 semaines de cours et 40 semaines en entreprise).
    La formation en alternance permet d’être complètement impliqués et investis dans le métier de vendeur au sein de l’équipe et au sein de l’entreprise.

    La formation est gratuite en contrat de professionnalisation. Elle est financée par l’OPCA de l’entreprise. Aucun frais d’inscription ou de traitement de dossier ne vous sera demandé. Votre rémunération sera prise en charge par l’entreprise.

    Vendeur en jardinerie

    Vendeur en jardinerie

    vendeur-jardinerie


    Conseiller les clients dans leurs achats de végétaux.

    Le Vendeur en jardinerie donne aux clients des conseils pour le choix des végétaux, leur entretien et l’utilisation des produits. Outre le côté commercial, le Vendeur en jardinerie est également un gestionnaire puisqu’il s’occupe de l’entretien, du remplissage des rayons et des commandes.

    Il peut travailler dans une grande surface spécialisée, dans une grande surface, dans un magasin de bricolage ou chez un fleuriste.

    Un CAP, un BEP dans le domaine de l’horticulture permettent d’accéder à la profession. L’obtention d’un Bac Pro ou d’un BTS dans ces domaines permettent un accès plus rapide au poste d’encadrement.

    Diplôme

     CAP / BEP / Bac Pro à BTS

    Qualités requises

     Disponibilité
     Dynamisme
     Sens de l’attention
    Qualité relationnelle

    Salaire

       1 300€ à 1 400€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

        Chef de rayon, Directeur de magasin

    Le groupe Antoine de Saint-Exupéry s’est fait «Théâtre d’Art Pro»

    Cette fois-ci, le Groupe s’est paré de ses habits de lumière et s’est fait « Théâtre d’Art’Pro » !

    Le groupe Antoine de Saint-Exupéry s’est fait «Théâtre d’Art Pro»

    « Évènement Partenaires » avait lieu en janvier dernier et ce fut l’occasion pour le monde professionnel de réaffirmer son attachement au Groupe Antoine de Saint-Exupéry en signant un certain nombre de conventions de partenariat visant à rapprocher le monde de l’entreprise de celui de la formation.

    Cette fois-ci, le Groupe s’est paré de ses habits de lumière et s’est fait « Théâtre d’Art’Pro » : art & savoir-faire professionnels se sont ainsi conjugués le Samedi 28 mars dernier de 10h à 17h au sein du Groupe Antoine de Saint-Exupéry qui mettait en avant la créativité sous toutes ses formes : « Parce que la frontière entre l’art et l’artisanat ou l’artisanat d’art est parfois bien mince, explique JM Esnault, le directeur général de ce tout nouveau groupe né du rapprochement de 4 sites de formation situés à Rennes, Vitré, Etrelles et la Guerche de Bretagne. Ce que nous voulons, ajoute-t-il encore, c’est développer la beauté du geste et l’esprit d’innovation ou d’expérimentation chez nos apprentis, lycéens ou étudiants. A chaque fois qu’un apprenant « essaye » ou « s’essaye à », c’est déjà en partie gagné ! ». Pour illustrer cette approche originale de la pédagogie, les 4 sites du groupe ont offert différentes animations à caractère artistique ou culturel.

    – Vernissage de l’exposition des oeuvres du sculpteur Thual (Jean-Pierre Niogret). L’exposition présente des oeuvres de « Récup’Art » réalisées par l’artiste autodidacte à partir d’anciens outils agricoles. En parallèle, le peintre et photographe Alain Rimpot a exposé quelques photographies centrées autour de la création des sculptures de Thual.

    – Concert du groupe professionnel « Quatuor Elément ». Le quatuor de saxophones éclectique a fait résonner des notes de jazz et de musique d’ambiance.

    – Concert du groupe « Happy Harpe Orchestra ». Ce groupe a fait voyager les visiteurs au son de musiques traditionnelles d’Europe de l’Est, en particulier klezmer, mais aussi d’ailleurs…

    – Mme Fontenoy, fleuriste-créatrice et lauréate de nombreux concours nationaux et internationaux, assistée de plusieurs élèves de la filière Horticole, a sublimé l’art floral où tout est question de ressenti et de raffinement, pour faire d’un « Jour de fête », le plus beau jour de leur vie…

    – La Société Nationale d’Horticulture & le Syndicat des Apiculteurs du 35 vous ont fait découvrir l’art du greffage et ont donné une note sucrée à leur démonstration en vous proposant des ateliers découverte autour de l’apiculture et du miel.

    – Et si l’on vous disait qu’a été proposée une immersion dans le monde surréaliste de L. Frank Baum et que maraîchers et horticuleurs ont trouvé leur « Magicien d’Oz » ? Le petit robot désherbeur Oz s’est mis à l’oeuvre tout seul devant les yeux de petits et grands !

    – Le Chef Elie Depays a convié à sa table les visiteurs pour leur faire partager le mélange subtil des deux passions qui l’animent : la cuisine & l’agriculture. Ces-derniers se sont laissés surprendre par la dégustation de tartines de poisson à la crème d’avoine, de gaspacho de betteraves au lait d’avoine et autres surprises sucrées créées à partir de la crème d’avoine Breizh Avoan confectionnée au CETAA.

    – Passionnés par les produits locaux de votre région ou attirés par l’authenticité des marchés ? Les élèves de BTS technico-commercial ont aménagé un marché de produits locaux où se sont réunis un producteur de Tisquin, un torréfacteur, ou encore le cidrier Coat Albret.

    Mais encore…
    – Le Concours de Meilleur Apprenti de France dans le domaine des travaux paysagers a couronné les artistes du paysage qui avec pelle, pioche, râteau ont su transformer un espace dépourvu d’âme en un endroit charmant et agréable à vivre. Au cours de cette sélection départementale, 8 jeunes ont aménagé pendant 7 heures une scénette paysagère d’une quinzaine de m² mêlant maçonnerie et plantations variées.

    Enfin, il a été proposé aux visiteurs de retrouver ce supplément d’âme dans la pédagogie proposée par le Groupe Antoine de Saint-Exupéry. Tout au long de la journée, l’équipe pédagogique, les anciens et actuels élèves du Groupe se sont mobilisés pour présenter l’ensemble des 40 formations et les débouchés qu’elles offrent car comme le disait l’artiste allemand Joseph Beuys : « Faire la bonne chose, au bon endroit, au bon moment, tout l’art est là.» !

    « Je suis responsable d’exploitation »

    « Je suis responsable d’exploitation »

    Nicolas FILLATRE, Ancien élève du campus aujourd’hui responsable d’exploitation

    Parcours

    Après son baccalauréat technologique STAV (Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant) Nicolas fait le choix de s’orienter vers un BTS dans l’environnement.

    Mais, en regardant un reportage à la télévision, Nicolas a le déclic. Il se découvre un véritable intérêt pour le secteur de l’alimentaire. Nicolas décide donc de refaire un BTS, mais cette fois, en Sciences et Technologie des Aliments sur le Campus de La Lande du Breil. Après son BTS, il poursuit avec une Licence professionnelle Qualité et Génie des Procédés, en alternance. Le BTS lui ayant apporté les connaissances techniques et de terrain, la licence vient compléter sa formation avec des notions de management et de gestion d’équipe.

    Originaire de Vendée, Nicolas est aujourd’hui responsable d’exploitation dans une entreprise de sa région. Sa fonction consiste à organiser et optimiser le fonctionnement des différents services. Il travaille en collaboration étroite avec les services (qualité, expédition, logistique…) et est en relation avec les fournisseurs et les clients.
    Si Nicolas devait décrire son métier en un seul mot, ce serait : Passionnant !

    « Je suis devenu manager de rayons »

    « Je suis devenu manager de rayons »

    Nicolas  a validé le titre de DistriManager par la VAE

    Je travaille depuis 10 ans chez Carrefour. J’ai commencé par un BTS Action Commerciale en apprentissage à l’IPSSA et je suis devenu par la suite manager de rayons.

    Ayant toujours eu l’idée, un jour, de continuer mes études, j’ai entendu parler en 2011 d’un partenariat entre Carrefour et le centre de formation l’IPSSA pour la réalisation d’une VAE (Validation des Acquis de l’Expérience) DistriManager.

    Effectivement, cela m’intéresse de faire reconnaître mes compétences par un diplôme supérieur reconnu ; mes enfants seront fiers de moi.  Pour s’engager dans cette démarche, il est important d’être bien organisé, d’avoir de la volonté et de prendre du temps sur sa vie personnelle.

    « J’ai créé mon entreprise ! »

    « J’ai créé mon entreprise ! »

    membre01


     

    Morgan THOUIN, paysager à Verdure Concept

    J’ai fait un BEP Aménagements paysagers, suivi d’un Bac Pro en alternance au CFA de La Lande du Breil et en entreprise à Jardivert, à Pacé. J’aurais pu continuer sur un BTS mais j’ai préféré me lancer directement dans la vie professionnelle.

    J’ai continué à me créer une clientèle. Dans le paysage il y a beaucoup de concurrence donc il faut se faire une place, ce n’est pas facile.

    Non, j’ai créé une entreprise individuelle. Le statut d’auto entrepreneur est trop restrictif, nous ne pouvons faire que des petits travaux de jardinage. Je veux me développer et pouvoir embaucher un ou plusieurs salariés à terme. Je pense pouvoir prendre un jeune en alternance pour lui apprendre le métier. Ensuite, si cela fonctionne, je pourrai l’embaucher.

    Pour le paysage, il faut bien connaître les végétaux et avoir un bon catalogue à proposer aux clients. Il faut être très polyvalent. Le relationnel est très important, il faut savoir parler au client, être disponible et sérieux. En tant que chef d’entreprise il faut être sur le terrain mais également maîtriser la gestion. Cela demande beaucoup d’investissement.

    « Je fais de la recherche »

    « Je fais de la recherche »

    membre01


     

    Morgan PRIOUL, ingénieur production chez Armor Protéines

    J’ai préparé un BTS Sciences et technologie des aliments au campus de La Lande de Breil puis une école d’ingénieur, en quatre ans, à Agrocampus. Je me suis spécialisé en dernière année en science et technique laitière.

    Je n’ai pas fait mon BTS en alternance mais j’ai fait un stage, chez Armor Protéines, au niveau de la traçabilité. Ensuite, j’ai fait trois stages pendants mon cursus à Agrocampus dans les secteurs laitier, vinicole et fromager. Lorsque j’ai terminé mes études, j’ai postulé auprès de Bon Grain, dont Armor Protéines est une filiale. Depuis je suis en CDI.

    Je fais de la recherche dans le domaine de la production. Armor Protéines est une usine de process. Nous travaillons sur les procédés autour de la filtration du lait pour en tirer les composants, comme la caséine par exemple. Ces composants sont ensuite utilisés pour l’alimentation animale ou humaine et dans des mélanges divers.

    En deux parties. Une partie sur ordinateur pour améliorer le process. Il faut bien maîtriser la bureautique. Une autre partie sur le terrain dans l’usine, auprès des opérateurs. Là, je dois bien connaître les différents outils de production et il y a une part de management. Je dois aussi maîtriser tous les procédés de l’usine.

    De la rigueur et un esprit scientifique essentiellement.

    A moyen terme, je souhaite devenir responsable de production. Sur du plus long terme, évoluer au sein de l’entreprise éventuellement en changeant de secteur.

    « Je suis devenu conseiller technique »

    « Je suis devenu conseiller technique »

    membre01


     

    Mathieu NICOLAS, chargé d’étude à Proxalys Environnement

    En 2001, j’ai obtenu un premier poste, en CDD de trois mois à Limagrin comme chargé de technicien récolte. Ensuite j’ai intégré la fédération départementale Ille-et-Vilaine du groupement de défense contre les organismes nuisibles, pendant six mois. Puis la fédération régionale. Je suis devenu conseiller technique sur le suivi des grandes cultures en charge de la lettre d’information aux agriculteurs pour les alerter sur des situations sanitaires sur les végétaux. J’ai intégré Proxalys après.

    Proxalys est un bureau d’étude qui conseille les collectivités locales sur la gestion de leurs espaces verts sans phytosanitaires.
    Nous travaillons avec 160 collectivités en Bretagne. Ma mission se déroule la moitié du temps sur le terrain, dans les collectivités, dans toute la région, l’autre moitié au bureau pour faire les études environnementales et trouver les outils que nous proposerons ensuite aux collectivités.

    Il faut une bonne capacité d’écoute, pour discuter avec les élus et les techniciens des collectivités. Je suis en charge de la formation de ces derniers, cela demande aussi de la pédagogie. Egalement un bon esprit d’analyse, être autonome et curieux, pour chercher et trouver des solutions environnementales.

    « Je suis vendeuse dans une boutique »

    « Je suis vendeuse dans une boutique »

    membre02


     

    Louise GAVARD, vendeuse à Home Lingerie

    Je suis vendeuse dans une boutique indépendante à Vitré, Home Lingerie. Je fais essentiellement du contact client, je mets en rayon les articles et je fais du merchandising pour valoriser les produits. J’aide aussi la responsable du magasin à faire les commandes d’articles.

    Oui et après mon BTS j’ai été embauchée en CDI. Mais avant j’avais fait des stages dans d’autres boutiques grâce à mes stages de Bac Pro. Cela permet de se faire un petit cv.

    Etre souriante et accueillante surtout. Il faut avoir un bon relationnel. Et il faut aussi avoir un esprit créatif pour le marchandisage. Pour imaginer des vitrines ou des rayons.

    Le contact avec les gens. Surtout en lingerie, les clientes ont besoin d’une relation de confiance pour choisir de la lingerie. Elles ont besoin de conseils et d’être rassurées également. Depuis le collège, je sais que je veux faire ce métier. J’ai toujours su que c’était ça qui me plaisait.

    Mon rêve serait de devenir responsable de mon propre magasin. Je n’ai pas d’idée préconçue mais j’aimerais avoir un commerce autour de la mode, de l’habillement. Je sais qu’en ce moment ce n’est pas facile d’ouvrir sa boutique indépendante mais je pense que quand on veut, on peut !

    « Je suis commerciale »

    « Je suis commerciale »

    membre02


     

    Céline QUIGNON, Commerciale chez Horticash

    J’avais suivi un BEP et un Bac Pro pour ensuite suivre un BTS TC (Technico-commercial).
    En 2006, à la fin de mon BTS, je suis allée à un salon du recrutement au lycée de Merdrignac. C’est là que j’ai rencontré le responsable d’Horticash, j’ai été embauchée. Depuis je suis en CDI.

    Je suis commerciale. Mais ici il faut être polyvalent. Je m’occupe essentiellement du contact client, tous nos clients sont des professionnels. Ensuite, je prépare les commandes. Mais je peux aussi faire de la facturation ou aider à la gestion des achats. De temps à temps, je me déplace chez les clients pour leur montrer des échantillons ou leur rendre visite si nous commençons à travailler avec eux.

    Bien sûr ! Nous travaillons avec des revendeurs de plantes : fleuristes et jardineries indépendantes essentiellement. Lorsqu’ils recherchent un produit nous devons comprendre ce qu’ils veulent ! Et nous devons aussi être capables de les conseiller s’ils le souhaitent.
    Certains de nos clients ont un esprit très créatif mais connaissent moins bien les plantes.

    « Je rêvais de travailler à une échelle plus grande que celle d’un jardin »

    « Je rêvais de travailler à une échelle plus grande que celle d’un jardin »

    membre02


     

    Anne POIRIER, ancienne élève du campus aujourd’hui architecte paysage

    Après son bac STAV, Anne se dirige vers un BTS Aménagements Paysagers, avant de poursuivre ses études en Ecole Nationale Supérieure d’Architecture et de Paysage et d’obtenir le diplôme de Paysagiste DPLG (Diplômé Par le Gouvernement). Un parcours riche qui, complété par différents voyages, lui a permis de s’ouvrir sur d’autres façons d’appréhender, ressentir et aménager l’espace. Anne rêvait de travailler à une échelle plus grande que celle d’un jardin et de pouvoir créer, dessiner, utiliser le végétal et le minéral pour réaménager des espaces.

    A la sortie de ma Licence Pro, je souhaitais travailler rapidement. J’ai donc tout de suite trouvé des petits travaux saisonniers par période de quinze jours.
    Pour ceux qui sortent des études, je donnerai pour conseil de débuter par un travail de terrain. Je crois aujourd’hui que cette approche pragmatique m’a permis d’éviter le chômage.
    J’ai commencé à travailler en tant que chef d’équipe dans une entreprise belge de compositions florales. Je gérais un groupe de 5 à 20 femmes, en vérifiant les rendements, les approvisionnements… Un groupement d’employeurs m’a ensuite proposé de travailler dans une entreprise de production de jeunes plants.
    Au cours de ma 1ère année de travail, la société a été décentralisée en Belgique. On m’a donc proposé un autre poste à temps plein en CDI comme Responsable de Serre. C’est le poste que j’occupe encore aujourd’hui.

    Si une partie de son travail se fait au bureau ( conception, réalisation), une autre partie de son temps, elle le passe sur le terrain à observer, réaliser des relevés topographiques, faire de la reconnaissance de végétaux, participer à des réunions… Comme Anne l’explique : « Chaque projet est différent et c’est cela qui est intéressant et passionnant. C’est un travail de création qui laisse libre cours à ma sensibilité. »

    « J’ai fait un Bac Pro services à la personne »

    « J’ai fait un Bac Pro services à la personne »

    membre02


     

    Virginie PRAST, co-gérante de centre services à Châteaubourg

    J’ai fait un BEP Services à la personne, suivi d’un Bac Pro Service en milieu rural, à l’IPSSA de Vitré. J’ai terminé mes études en 2011.

    J’ai travaillé chez Vitalliance à Rennes. Je faisais du ménage, de la garde d’enfants, de l’accompagnement aux personnes dépendantes. Mais j’ai toujours voulu m’installer et aujourd’hui nous sommes deux et nous salarions un équivalent temps plein.

    Du ménage, du repassage, de la garde d’enfants, de l’aide au multimédia, du jardinage, du bricolage, de la garde d’animaux. Et nous avons fait la demande d’agrément auprès du Conseil général pour faire de l’aide aux personnes dépendantes. Nous devrions l’avoir début 2014.

    Oui, il y a beaucoup de demandes dans le service à la personne. En quatre mois d’activités,  nous déclarons déjà 202 heures mensuelles, c’est beaucoup ! C’est un secteur vraiment porteur.

    Tout d’abord un très bon relationnel, le contact client est très important. Il faut aussi être en bonne santé et avoir de bonnes capacités physiques.  Et surtout, savoir tout faire. Nous sommes très polyvalents. Et pour être à son compte il faut une grande capacité d’autonomie et de responsabilité. Et surtout ne pas compter ses heures !

    Non, pas pendant mon BEP et mon Bac Pro. Cela manque à la formation. Mais comme nous sommes franchisées, notre groupe nous a formées pendant 15 jours en gestion.

     

    « Le mot d’ordre : polyvalence ! »

    « Le mot d’ordre : polyvalence ! »

    membre01


     

    Quentin Roux, Urbaniste

    Ma formation a commencé en 2002 par le BEPA Travaux Paysagers à la Lande du Breil, durant lequel j’ai découvert l’aspect paysager et environnemental du territoire et ainsi développé un attrait pour les problématiques de la nature en ville. Conscient que les enjeux urbains ne se limitent pas à la seule thématique environnementale, j’ai souhaité poursuivre mes études toujours à La Lande du Breil, par le Baccalauréat STAE (aujourd’hui appelé STAV) puis avec une Licence Géographie option aménagement du territoire à l’université. Par la suite, j’ai rejoint le Master 1 ECCE (Expertise Concertation et Communication en Environnement) à travers lequel je me suis spécialisé dans le domaine de la communication et des études socio-environnementales. Ces années d’études ont confirmé mon désir de spécialisation en urbanisme, et mon choix s’est finalement porté sur le Master 2 Projet d’Urbanisme Durable et Action Opérationnelle, qui m’a apporté les outils nécessaires à la conduite des projets d’urbanisme et d’aménagement durable à différentes échelles de territoires.

    Je suis Chargé d’Etudes dans un bureau d’études privé, spécialisé dans le conseil en urbanisme auprès des collectivités locales. Je suis de nature curieuse, c’est pour cela que j’ai choisi le métier d’urbaniste. Cette profession pluridisciplinaire me permet de toucher du doigt un grand nombre de domaines car les projets urbains sont au centre de problématiques économiques, sociales, environnementales, juridiques, architecturales. Cette complexité oblige les urbanistes à travailler en groupe pluridisciplinaire, permettant alors d’apporter un regard pertinent sur les questions urbaines, par l’empilement des visions de chaque profession. Aujourd’hui, l’avenir des villes n’est plus le monopole de quelques individus (Architectes ou ingénieurs) mais bien un travail à entreprendre avec les différents corps de métiers ayant un lien avec la construction territoriale.

    Pour accéder à ce poste et ce niveau de responsabilité, il est indispensable de valider un Master 2 (Bac + 5). Il y a les parcours historiques d’architecture et d’ingénierie, mais depuis quelques années, avec l’émergence du développement durable, la profession s’est ouverte à bon nombre de formations : géographie, droit, sociologie, écologie… Par ailleurs, avoir commencé avec une formation en Aménagement Paysager et un Bac Technologique STAV, aura également constitué pour moi un bon point de départ et une ouverture vers le monde de la nature, de l’environnement et de la valorisation des espaces.

    Pour le moment, j’assiste le chef de projet dans les études urbaines, c’est-à-dire que je m’occupe des parties techniques comme le diagnostic territorial, la cartographie, la programmation ou l’élaboration de scénarios d’aménagements susceptibles d’être réalisés par les commanditaires. Pour exercer ce métier, il faut indéniablement des aptitudes relationnelles pour le travail d’équipe, de bonnes capacités rédactionnelles et oratoires, ainsi que des compétences et des outils techniques permettant une bonne analyse de territoires. En résumé, pour ce métier, le mot d’ordre est la polyvalence !

    J’arrive au bureau vers 9 heures. Nous travaillons en permanence sur 2-3 projets en même temps donc il est très important d’organiser son temps de travail pour avancer en priorité les études ayant les rendus ou les réunions les plus proches. Il est également important de prendre en compte le temps consacré aux études de terrains et aux réunions, soit en moyenne une journée par semaine.

    Pour le moment, j’ai comme objectif d’accumuler quelques années d’expérience en bureau d’études puis de passer Chef de Projet urbain. La finalité serait ensuite de monter ma structure pour proposer ma propre vision de l’urbanisme.

    Généralement quand je parle de mon parcours d’étude, les gens son agréablement surpris de la cohérence de bout en bout, du BEPA Travaux Paysagers au Master Urbanisme. C’est souvent cette caractéristique qui plait aux employeurs et recruteurs lors des entretiens. Grâce au BEP et au CAP, j’ai acquis de solides connaissances dans les domaines du paysage et de l’aménagement, à la fois théoriques et professionnelles, par l’intermédiaire notamment des stages réalisés dans différentes structures (jardin du Luxembourg, service espaces verts de la Ville de Rennes, entreprise privée de paysage). J’ai pu gravir les échelons, étape par étape, pour accéder à la profession d’urbaniste. On peut dire en quelque sorte que le Lycée de La Lande du Breil fut un véritable tremplin puisque je ressens encore aujourd’hui le bénéfice des formations que j’y ai suivies.

    « J’apprécie la diversité des activités »

    « J’apprécie la diversité des activités »

    membre02


     

    Adeline MICHENOT, Adjointe au responsable d’un Drive

    J’ai obtenu mon Bac SMS et j’ai entamé une formation en enseignement supérieur que j’ai abandonnée au bout de quelques mois. J’ai réalisé un peu tardivement que cela ne correspondait pas à mon projet professionnel. En attendant de reprendre d’autres études, j’ai travaillé quelques mois en grande distribution. Le responsable du rayon m’a proposé de suivre une formation en alternance pour évoluer dans le magasin. J’ai ainsi démarré le BTS MUT (Management des Unités Commerciales) en apprentissage à l’IPSSA. Après 2 ans d’expérience dans ce magasin, j’ai travaillé quelques mois en tant que conseillère de vente, avant d’apprendre l’ouverture d’un Drive d’une grande chaine de distribution alimentaire. Je voulais un poste qui ne soit pas uniquement basé sur la vente mais plus sur la gestion des produits, des assortiments et des stocks. J’ai postulé et été retenue en tant que préparatrice de commandes. Mes expériences précédentes et mon implication dans la gestion de l’entrepôt m’ont permis d’évoluer en quelques mois au poste d’adjointe. Depuis février 2011, je suis donc adjointe au responsable du Drive.

    En tant qu’adjointe, je suis chargée du management direct d’une équipe de 6-7 préparateurs de commandes (planning de travail, attribution des tâches, animation de l’équipe), de la gestion des stocks de produits (depuis la commande des produits jusqu’au réapprovisionnement des rayons de l’entrepôt), de la préparation des commandes et de l’accueil des clients.

    Il faut être dynamique, ne pas craindre le travail physique (manutention des produits, déplacements dans les chambres froides), être organisé et consciencieux dans le travail, mais aussi être curieux et développer ses connaissances produits. Enfin, il est indispensable d’avoir le sens des relations et une bonne maîtrise de soi pour ne pas transmettre son stress.

    Quand je travaille le matin, de 7h à 13h, je commence par passer les commandes auprès de la Centrale d’achat (boucherie, poisson, crèmerie…). Je répartis les activités auprès des préparateurs de commandes. Je participe au réapprovisionnement des rayons et au rangement de l’entrepôt. Enfin, je me charge de suivre l’assortiment (référencement des produits en promo, déréférencement d’autres produits, produits à exclure de la vente en ligne…).

    Quand je travaille l’après-midi, de 13h à 19h30,  je soutiens mes collègues sur la préparation de commandes pour être sûre que nous aurons de l’avance sur le planning de l’après-midi. On se déplace dans les rayons, équipé d’un boitier électronique qui nous informe sur la commande à préparer (codes produits, emplacement dans l’entrepôt, quantité commandée). Les produits sont « bipés », mis en sacs et en caddies puis stockés dans les différentes zones avec un code de référence. Notre circuit dans l’entrepôt doit être efficace et nous devons respecter, avec rigueur, la commande client. Je me charge également de quelques livraisons clients et en fin de journée, je retire des rayons les produits dont la DLC (Date Limite de Consommation) est trop courte. Je ferme l’entrepôt à 19h30.

    En tant qu’adjointe, je remplace également ma responsable lorsqu’elle est absente.

    Le contenu de la formation m’est vraiment très utile, en particulier les bases du management (gestion des conflits, gestion des plannings de personnels), l’utilisation de tableaux de bord pour gérer le magasin. Ce qui m’a permis d’évoluer rapidement, c’est également les 2 ans d’expérience dans la grande distribution pendant mon apprentissage.

    « Chaque jeune plant réagit de manière différente, c’est ce qui est passionnant »

    « Chaque jeune plant réagit de manière différente, c’est ce qui est passionnant »

    membre02


     

    Armelle FOULON, responsable de serre

    Très tôt, j’ai été intéressée par les métiers du végétal. Je suis donc entrée en BEPA Productions Florales et Légumières à La Lande du Breil, à la sortie du collège. Suite à ces deux années de formation en BEPA, j’ai souhaité faire un Bac pro Productions Florales et Légumières. Ce diplôme m’a apporté beaucoup d’assurance et de connaissances techniques supplémentaires.
    Je me suis ensuite dirigée vers un BTS Horticulture en spécialité florale, me permettant ainsi de postuler à des emplois à plus fortes responsabilités.
    Tout au long de mes études, j’ai toujours été attentive au choix de mes stages : en BEPA, j’ai ainsi pu découvrir le domaine du végétal et du maraîchage. En Bac pro, j’ai recherché une entreprise me permettant de connaître les productions de pépinières. Au cours de mon BTS, j’ai rejoint une entreprise familiale de jeunes plants aux Pays-Bas à deux pas du fameux marché aux fleurs d’Aalsmeer. J’ai ainsi découvert la floriculture sous serres en monoculture, une entreprise en production sur deux étages… Une expérience inoubliable qui m’a donné envie de me diriger professionnellement vers la spécialité des jeunes plants.
    Après mon BTS, j’ai souhaité poursuivre ma formation sur une année supplémentaire en Licence Pro Technico-Commerciale en végétaux d’ornement et agrofournitures. J’ai de nouveau choisi une entreprise étrangère pour réaliser mon stage, mais cette fois espagnole afin de parfaire mes connaissances techniques de production de jeunes plants. J’ai pu à cette occasion comparer les différentes méthodes de travail.
    Mon deuxième stage je l’ai effectué en périphérie d’Angers dans une société de prestations très connue au sein de la filière horticole. Là, un grand dossier d’affrètement de végétaux en importation m’a occupée pendant mes trois mois de stage.
    Les contacts avec les grands responsables d’entreprises, le travail de dossiers, ce fut une nouvelle expérience très différente des précédentes, mais également très enrichissante.

    A la sortie de ma Licence Pro, je souhaitais travailler rapidement. J’ai donc tout de suite trouvé des petits travaux saisonniers par période de quinze jours.
    Pour ceux qui sortent des études, je donnerai pour conseil de débuter par un travail de terrain. Je crois aujourd’hui que cette approche pragmatique m’a permis d’éviter le chômage.
    J’ai commencé à travailler en tant que chef d’équipe dans une entreprise belge de compositions florales. Je gérais un groupe de 5 à 20 femmes, en vérifiant les rendements, les approvisionnements… Un groupement d’employeurs m’a ensuite proposé de travailler dans une entreprise de production de jeunes plants.
    Au cours de ma 1ère année de travail, la société a été décentralisée en Belgique. On m’a donc proposé un autre poste à temps plein en CDI comme Responsable de Serre. C’est le poste que j’occupe encore aujourd’hui.

    En ce moment, je m’occupe d’une serre d’acclimatation. (Il y a 4 types de serres dans la société : serre de germination, acclimatation, durcissement et expédition). Il faut environ 2 ans pour être confirmé à ce poste.
    La société compte plus de 3 hectares de serres au total et une serre fait entre 4500 m² et 5000 m². Nous devons nous occuper de chaque lot présent dans l’enceinte. Nous reproduisons par semis toutes sortes d’espèces : des légumes jusqu’aux plants de pépinières en passant par les plantes à massif, les plantes en pot, les fleurs coupées, les aromatiques et les vivaces.
    Pour exercer ce métier, il faut faire preuve de beaucoup de mémoire, de minutie, d’organisation, et être très consciencieux. Face à chaque problème, il est important d’être réactif. Je suis responsable de tous les produits qui entrent dans ma serre jusqu’à leur sortie. La qualité sanitaire doit être irréprochable, tout comme l’esthétique (le port, la couleur…).

    Ce métier demande d’être polyvalent. Chaque matin, avec mon équipe, nous commençons par élaborer un plan informatique et détaillé de la serre. Ensuite, nous observons les tables de culture, une à une, afin de transcrire le travail de la matinée sur notre plan. Nous gérons nos arrosages par le biais d’une télécommande qui permet de faire avancer les chariots par radiofréquence. Avant la fin de la matinée, nous traitons chaque lot qui en a besoin. L’après-midi, est consacré au transfert de tables d’une enceinte à l’autre, c’est-à-dire d’un climat à un autre. Chaque plaque de culture passe dans 3, voire 4 enceintes différentes au cours de sa culture.
    En basse saison, nous nous occupons également de l’entretien des serres (désinfection, désherbage, nettoyage) mais aussi de tous autres travaux internes à l’entreprise : les commandes, les recompositions des plaques…

    Nous possédons une gamme très large de production, ce qui m’apporte chaque jour de nouvelles connaissances techniques. Chaque jeune plant réagit différemment, c’est ce qui est passionnant. Une erreur (mauvaise gestion des arrosages, des traitements ou du climat) et la culture peut être repoussée.
    C’est un réel plaisir de voir se multiplier les végétaux à partir d’un simple et minuscule plant pour arriver à en faire un jeune plant trapu, coloré et raciné.

    Cuisinier en collectivité

    Cuisinier en collectivité

    cuisinier-collectivité


    Le cuisinier en collectivité est chargé de la restauration et de l’alimentation en grande quantité.

    Le Cuisinier en collectivité élabore et prépare les repas en accord avec la charte qualité de la structure dans laquelle il opère. Il gère également les commandes et les stocks de nourriture.

    Ses employeurs sont les établissements scolaires, les hôpitaux, les maisons de retraite, les restaurants administratifs…

    Les formations requises pour l’exercice de ce métier sont le CAP, le BEP cuisine, un BTH avec option cuisine, un BTS spécialisé ou un bac professionnel de restauration. Le certificat de spécialisation Restauration collective permet d’accéder au métier.

    Diplôme

     CAP / BEP à BTS

    Qualités requises

    Résistance physique
    Sens des responsabilités
    Minutie

    Salaire

    1 200€ à 1 400€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Cuisinier

    Responsable de centre de profit

    Responsable de centre de profit

    responsable-centre-profit


    Développer l’activité économique d’une structure.

    Le Responsable de centre de profit fixe les objectifs stratégiques, commerciaux, financiers, marketing d’une entreprise. Il est aussi le garant de l’image de l’entreprise et doit gérer le portefeuille clients.

    Un niveau Bac+2 est requis pour accéder à la profession en début de carrière.

    Diplôme

    Bac+2 à Bac+5

    Qualités requises

    Sens du management
    Sens de la négociation
    Réactivité
    Sens de l’organisation

    Salaire

      2 500€ à 4 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Manager à l’international ou responsable de centre de profit plus important

    Chef de produit marketing

    Chef de produit marketing

    chef-produit-marketing


    Le chef de produit est responsable d’un type d’article ou d’une gamme entière depuis sa conception jusqu’à sa commercialisation.

    Il doit déterminer une stratégie de lancement sur le marché et une démarche publicitaire. Cela
    nécessite de bien cerner les attentes des consommateurs en réalisant des études marketing et des études de marché.

    Le chef de produit marketing peut travailler dans une centrale d’achat, dans la grande distribution, ou pour un grand magasin.

    Un diplôme de niveau Bac+5 est requis pour accéder à la profession.

    Diplôme

    Bac+5

    Qualités requises

    Savoir anticiper
    Capacité d’analyse
    Aisance relationnelle
    Autonomie et rigueur

    Salaire

       2 000€ à 2 500€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

        Chef de groupe, Directeur marketing

    Auxiliaire de puériculture

    Auxiliaire de puériculture

    auxiliaire-puériculture


    Dispenser des soins à des bébés et des jeunes enfants, qu’ils soient malades ou bien-portants.

    Sous la responsabilité d’une puéricultrice, d’une sage-femme ou d’un pédiatre, l’auxiliaire de puériculture assure les soins les plus courants : toilette, biberon, mesure, pesée. Il est chargé également de la propreté et de l’entretien du matériel et des locaux.

    Il travaille dans une maternité, un hôpital, une crèche, une halte-garderie, un centre de PMI…

    L’accès à la profession se fait par concours (DEAP).

    Diplôme

    CAP / BEP / Concours DEAP

    Qualités requises

     Disponibilité
    Pédagogie
    Autonomie
    Sens des responsabilités

    Salaire

       1 100€ à 1 700€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

        Infirmier, Puéricultrice

    CAPA Jardinier Paysagiste

    CAPA Jardinier Paysagiste

    NOS +

    • Un réseau de 150 partenaires professionnels

      Un réseau de 150 partenaires professionnels

    • Un parc paysager de 4 hectares

    VERS QUELS METIERS

    Jardinier d’espaces verts

    Révélez votre créativité et apprenez à créer des jardins et espaces aménagés.

    Pour devenir ouvrier qualifié en travaux paysagers.

    La formation aboutit  à l’obtention d’une certification de niveau V et a pour objectifs d’acquérir les compétences pour :

    • créer et entretenir des jardins et espaces aménagés
    • réaliser et organiser les différentes travaux : plantation, maçonnerie de jardins, taille entretien

    Après une classe de 3ème et l’avis favorable du Conseil de classe.

    Le programme de formation est réparti sur 2 ans à temps plein et est organisé en modules d’Enseignement Général & Professionnel :

    Enseignement général :

    • Français : Expression, communication
    • Mathématiques : Connaissances mathématiques
    • Monde actuel  : Histoire/géographie, éducation socio-culturelle, sciences économiques et sociales
    • E.P.S. : Pratique des activités physiques et sportives
    • LV1 : Communiquer dans une langue étrangère

    Enseignement professionnel :

    • Entreprise et vie professionnelle : Se situer en temps qu’ouvrier qualifié
    • Bases scientifiques et techniques : Connaissance du milieu et du végétal
    • Techniques et pratiques professionnelles : Acquisition des techniques, Pratique encadrée, Reconnaissance des végétaux, Équipements
    • Module d’Initiatives Professionnelles (MIP)

    Le programme prévoit une période de stage de 16 semaines en entreprise : secteur privé, services techniques, collectivités territoriales, exploitation du site…

    Contrôle en cours de formation (C.C.F.)

    Épreuves Enseignement général : expression française et communication, Traitement des données mathématiques, E.P.S. santé et sécurité, Monde actuel, Langue vivante.

    Épreuves Enseignement professionnel : économie, entreprise et vie professionnelle, Bases scientifiques, Techniques et pratiques professionnelles, Module d’Initiatives Professionnelles

    Epreuves terminales

    Épreuves : Techniques et pratiques professionnelles

    • Seconde Professionnelle (Temps Plein)
    • Brevet Professionnel (Apprentissage)
    • Certificat de spécialisation.

    CAPA Services aux personnes et vente en espace rural (SAPVER)

    CAPA Services aux personnes et vente en espace rural (SAPVER)

    NOS +

    • Une cuisine pédagogique

      Une cuisine pédagogique

    • Des ateliers pédagogiques de puériculture

      Des ateliers pédagogiques de puériculture

    • Des ateliers services à la personne

      Des ateliers services à la personne

    • Un espace vente au sein des serres sur le site de Rennes

      Un espace vente au sein des serres sur le site de Rennes

    • Un enseignement vivant adapté au terrain

      Un enseignement vivant adapté au terrain

    • Un suivi individualisé

      Un suivi individualisé

    VERS QUELS METIERS

    Aide-soignant Assistant maternel Auxiliaire de vie Vendeur spécialisé en alimentation

    Révélez vos qualités de service pour accompagner des enfants, des personnes âgées…

    Pour devenir employé qualifié dans des structures liées aux services à la personnes ou à la vente-accueil. Cursus avec la spécialité services à la personne.

    Le diplôme CAPA Services aux Personnes et Vente en Milieu Rural permet d’accéder à un poste d’employé qualifié dans des structures liées :

    • aux services aux personnes : maison de repos, maisons de retraite, école maternelle, centre de loisirs, cantine scolaire, restaurant d’entreprise…
    • à la vente-accueil : petits magasins, vente à la ferme, chambres et tables d’hôtes, village vacances…

    Dans ce but, la formation :

    • Met en œuvre les techniques liées aux services aux personnes : apprendre à seconder les personnes (enfants, personnes âgées, malades ou handicapées…) dans leur tâches quotidiennes.
    • Met en œuvre les techniques d’accueil et de vente : assurer des activités d’accueil-vente dans le cadre des commerces de proximité, d’une exploitation agricole, para-agricole (vente à la ferme, marchés, chambres et tables d’hôtes), village de vacances, camping…

    Une qualification professionnelle donnant accès à une poursuite d’études ou à une insertion dans la vie active.

    Après une classe de 3ème et l’avis favorable du Conseil de classe.

    Un programme réparti sur deux ans à temps plein, organisé en modules d’Enseignement Général et Professionnel

    Enseignement général (40%):

    • Expression française et communication
    • Traitement des données mathématiques
    • Éducation physique et sportive, santé et sécurité
    • Monde actuel
    • Langue vivante

    Enseignement de spécialité (60%) :

    • Insertion de l’employé dans sa structure
    • Communication interpersonnelle en situation professionnelle
    • Techniques des services à la personne
    • Techniques et pratiques professionnelles commerciales

    La formation prévoit un stage individuel de 12 semaines en milieu professionnel dans des entreprises ou structures liées aux services aux personnes et à la vente-accueil :
    – accueil d’enfants : crèche, écoles maternelle, halte-garderie…
    – accueil de personnes âgées (maison de retraite, foyer-logement..), personnes malades ou handicapées
    – restauration
    – vente en supermarché
    – vente en commerce de proximité (alimentation, boulangerie…)

    • Contrôle continu en cours de formation obligatoire : 60%
    • Épreuves terminales : 40%
      – Français (écrit)
      – Biologie, économie sociale et familiale (oral)
      – 2 rapports de stage : services aux personnes et vente-accueil (oral)

    Bac pro Services aux Personnes et aux Territoires.

    CAPA Productions Florales

    CAPA Productions Florales

    NOS +

    • Une exploitation pédagogique et professionnelle

      Une exploitation pédagogique et professionnelle

    • 1 200 m2 de serres équipées

      1 200 m2 de serres équipées

    • Un potager biologique

      Un potager biologique

    • Un parc paysager de 4 hectares

      Un parc paysager de 4 hectares

    • Un atelier agro-équipements

      Un atelier agro-équipements

    • Un espace vente des serres

      Un espace vente des serres

    VERS QUELS METIERS

    Fleuriste Floriculteur Maraîcher Ouvrier maraîcher Ouvrier pépiniériste Ouvrier serriste Vendeur en jardinerie

    Sachez mettre en valeur les fleurs, plantes vertes et plantes fleuries.

    Pour apprendre à produite et valoriser les fleurs coupées, les plantes vertes et fleuries, les plantes à massif et les cultures maraîchères.

    Ce cursus de formation de niveau V doit permettre aux candidats d’acquérir les connaissances et compétences nécessaires pour exercer en tant qu’ouvrier qualifié en productions horticoles : plantes en pot, plantes fleuries, plantes à massif, plantes vertes…

    A l’issue de cette formation, les candidats sont capables de réaliser et d’organiser les différents travaux qui leur seront confiés : semis, boutures, distançage, arrosage, traitement…

    Après une classe de 3ème et l’avis favorable du Conseil de classe.

    Le programme est organisé sur deux ans à temps plein en modules d’Enseignement Général & Professionnel :

    Enseignement général : 30 % volume horaire

    • Français : Expression, communication
    • Mathématiques : Connaissances mathématiques
    • Monde actuel : Histoire/géographie, éducation socio-culturelle, sciences économiques et sociales
    • E.P.S. : Pratique des activités physiques et sportives
    • LV1 : Communiquer dans une langue étrangère
    • Informatique

    Enseignement commercial :

    • Mercatique
    • Gestion
    • Négociation
    • Marchandisage
    • Anglais appliqué

    Enseignement de spécialité : 70% volume horaire

    • Entreprise et vie professionnelle : Se situer en temps qu’ouvrier qualifié
    • Bases scientifiques et techniques : Connaissance du milieu et du végétal
    • Techniques et pratiques Professionnelles : Acquisition des techniques, Pratique encadrée, Reconnaissance des végétaux, Équipements
    • Approfondissement professionnel (MAP) :
      Exemple : Spécialisation d’une compétence : “Les plantes vivaces : cultures et utilisations”

    Le programme prévoit une période de stage de 12 semaines en entreprise du secteur privé, services techniques, ou collectivités territoriales.

    Contrôle certificatif en cours de formation obligatoire : 60%

    Épreuves terminales : 40%

    • Seconde Professionnelle Productions Végétales
    • BPA de niveau IV
    • Certificats de spécialisation.

    Contenu

    CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE)

    CAP Accompagnant Éducatif Petite Enfance (AEPE)

    NOS +

    • Des ateliers pédagogiques de puériculture

    • Un parcours adapté à chaque profil

    VERS QUELS METIERS

    Agent spécialisé des écoles maternelles Assistant maternel Auxiliaire de vie Éducateur de jeunes enfants

    Devenez un professionnel qualifié pour l’accueil et la garde de jeunes enfants.

    Un diplôme pour devenir un professionnel qualifié compétent pour l’accueil et la garde de jeunes enfants. Avec les parents et les autres professionnels, il répond aux besoins fondamentaux de l’enfant et contribue à son développement, son éducation et sa socialisation.

    Le titulaire du CAP AEPE peut exercer en milieu familial ou en structures collectives : école maternelle, crèche collective, halte garderie, garderie périscolaire, centre de loisirs sans hébergement, centre de vacances collectives d’enfants et tout établissement d’accueil de jeunes enfants.

    La formation vise à développer les compétences professionnelles :

    • Assurer l’accueil, les soins d’hygiène corporelle, l’alimentation et la sécurité du jeune enfant
    • Contribuer à son développement, à son éduction et à sa socialisation
    • Assurer l’entretien et l’hygiène des différentes espaces de vie de l’enfant
    • Communiquer avec son environnement

    Avoir 18 ans avant le 31 décembre de l’année de passage de l’examen

    Toute personne intéressée par le métier

    La formation se déroule sur une année avec des enseignements professionnels et généraux.

    Enseignements professionnels :

    • Soins de l’enfant
    • Techniques d’alimentation et de loisirs
    • Techniques culinaires
    • Techniques d’entretien des locaux et équipements
    • Technologie des produits et des équipements
    • Biologie, nutrition
    • Sciences médico-sociales
    • Prévention, santé, environnement
    • Communication en milieu professionnel
    • Accueil individuel : cadre et projet d’accueil de l’enfant
    • Assistance pédagogique en école maternelle
    • PSC 1 : Prévention et Secours Civiques de niveau 1
    • PRAP : Prévention des Risques liés à l’Activité Physique

    Enseignements généraux :

    • Français, histoire et géographie
    • Maths, sciences

    La formation est organisée comme suit sur le site de Rennes :

    • Parcours classique : Sans les matières générales, pour les personnes possédant déjà un diplôme (au moins un CAP).
    • Parcours complet : Avec les matières générales, pour les personnes ne possédant aucun diplôme.

    Le parcours prévoit un stage de 16 semaines minimum, soit 560 heures, dans des structures liées à la petite enfance : crèche, PMI, pouponnière, écoles maternelles, centres de loisirs, haltes- garderies, assistantes maternelles ou MAM…

    Sessions de octobre à mai

    Les évaluations sont organisées par le Rectorat entre fin mai et fin juin.

    Ce CAP est également accessible par la voie de la Validation des Acquis de l’Expérience.

    CAP Fleuriste

    CAP Fleuriste

    NOS +

    • Une exploitation pédagogique et professionnelle

      Une exploitation pédagogique et professionnelle

    • 1 200 m2 de serres équipées

      1 200 m2 de serres équipées

    • Un potager biologique

      Un potager biologique

    • Un parc paysager de 4 hectares

      Un parc paysager de 4 hectares

    • Un atelier agro-équipements

      Un atelier agro-équipements

    • Un espace vente des serres

      Un espace vente des serres

    VERS QUELS METIERS

    Fleuriste Floriculteur

    Un métier de création parmi les fleurs !

    Apprendre un métier artisanal et artistique et travailler en magasin, en grande surface ou en entreprise de décoration.

    L’objectif est de former des fleuristes maîtrisant les techniques professionnelles et commerciales, et capables de :

    • Réaliser tout arrangement courant avec tous types de végétaux (compositions, bouquets, couronnes…),
    • Assurer la vente courante de toute production florale,
    • Conseiller la clientèle et participer à sa fidélisation.

    Le fleuriste assure la réception des fleurs coupées, des plantes et des arbustes. Il sait les conserver et les entretenir. Doté d’un esprit créatif, il réalise des arrangements floraux en utilisant les techniques de dressage, de montage et de piquage. Il assure la vente courante des plantes et fleurs, conseille la clientèle et concourt à sa fidélisation. Son état d’esprit est celui d’un bon gestionnaire, soucieux de qualité et d’efficacité.

    Toute personne intéressée par le métier de fleuriste, sans conditions de diplôme.
    Dispense d’enseignement général possible pour les titulaires d’un diplôme de niveau V.

    Satisfaire aux tests de positionnement.

    Le programme de formation comprend 630 heures d’enseignement général et professionnel en centre de formation.

    Enseignement général :

    • Français
    • Mathématiques, sciences
    • Histoire et géographie

    Enseignement professionnel :

    • Vie sociale et professionnelle
    • Environnement économique, juridique et social
    • Art floral
    • Botanique
    • Art appliqué
    • Technologie professionnelle
    • Vente conseil

    Le programme prévoit une période de 16 semaines minimum en entreprise, soit 560 heures : magasin, commerce de détail spécialisé, rayon spécialisé de grande surface, entreprise de décoration.

    Nous consulter

    Nous consulter

    Vendeur conseil en magasin

    Vendeur conseil en magasin

    vendeur-conseil-magasin


    Accueillir et conseiller les clients d’un magasin.

    Le vendeur conseil en magasin a pour rôle de déclencher l’acte d’achat en instaurant un climat de confiance avec le client. Au-delà de la partie commerciale de la profession, le vendeur conseil est chargé d’approvisionner les rayons, de réceptionner les commandes et de gérer les stocks. Il peut travailler dans une boutique, dans un grand magasins ou dans une grande surface.

    Après une expérience, le titre professionnel Vendeur conseil en magasin permet d’accéder à la profession. L’obtention d’un BTS permet d’accéder à des postes avec un niveau de responsabilité plus important.

    Diplôme

     Niveau IV / Bac Pro / BTS

    Qualités requises

    Sens de l’écoute
    Bonne présentation
    Capacité de communicant                                                            
    Un plus : parler une langue étrangère

    Salaire

      1 120€ à 1 400€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      25 000 postes/an
    Chef de rayon, chef de département ou gérant d’un magasin

    4ème – 3ème A projet professionnel

    4ème – 3ème A projet professionnel

    NOS +

    • Une pédagogie de projets pour trouver sa voie...

      Une pédagogie de projets pour trouver sa voie...

    • ... et retrouver confiance en soi

      ... et retrouver confiance en soi

    • Un accompagnement individualisé

    VERS QUELS DOMAINES

    • Horticulture
    • Paysage
    • Animalerie
    • Vente et accueil
    • Cadre de vie : cuisine et alimentation, entretien, puériculture
    • Services et activités de loisirs
    • Bio-transformation : cosmétique, pharmaceutique, alimentaire

    Ecoutez vos envies !

    Pour conforter ses connaissances dans les disciplines générales, réfléchir son projet d’orientation par la découverte des métiers liés à l’animal, le paysage, l’environnement, l’accueil et l’animation, la bio-transformation des produits et le végétal.

    Les cursus de 4ème et 3ème ont pour objectifs de :

    • réconcilier l’élève avec l’enseignement général en s’appuyant sur des réalisations concrètes.
    • accompagner l’élève dans son projet d’orientation (tutorat).
    • remédier aux difficultés de l’élève par une aide individualisée.
    • préparer à la poursuite d’études.
    • préparer au Brevet des Collèges.

    En 4ème : pour les élèves issus de 5ème de l’enseignement général.
    En 3ème : pour les élèves issus de 4ème de l’enseignement général et agricole.
    Dans les deux cas, un avis favorable du Conseil de Classe est nécessaire.

    L’enseignement est organisé autour de 3 domaines :

    Domaine général :

    • Français
    • Histoire – Géographie – Éducation civique
    • Mathématiques
    • Langue vivante (Anglais)

    Domaine de la vie sociale et culturelle :

    • Éducation Physique et Sportive
    • Éducation du consommateur
    • Éducation socio-culturelle

    Domaine de la technologie, des sciences et de la découverte de la vie professionnelle :

    • Outils informatique et de la communication
    • Biologie-Écologie
    • Physique-chimie
    • Modules de découverte de la vie professionnelle :
      • Animal
      • Aménagement de l’espace
      • Accueil et vente en milieu agricole et para-agricole
      • Cadre de vie et activités de loisirs
      • Transformation des produits agricoles et alimentaires
      • Végétal
    • Projets pluridisciplinaires
    • Mise en situation pratique dans les ateliers de l’établissement
    • Un accompagnement individualisé :
      Un enseignant référent suit un groupe restreint d’élèves dans le travail scolaire, le suivi des stages, l’orientation.

    Les stages sont au servce du projet professionnel de l’élève qui choisit le secteur et l’entreprise.

    En 4ème, 4 périodes de stage sont prévues, avec pour objectif :
    • découvrir le milieu du travail
    • découvrir différents secteurs
    • relater les expériences
    En 3ème, 4 périodes de stage sont prévues, afin de :
    • confirmer le choix d’orientation
    • découvrir un ou plusieurs métiers
    • comprendre le fonctionnement d’une entreprise
    • approcher la réalité professionnelle

    Après la classe de 3ème et avis favorable du Conseil de Classe, il est possible d’intégrer :

    • un CAP,
    • une seconde professionnelle,
    • une seconde générale et technologique,
    • une formation par apprentissage (CAP, BP…).

    Dans les domaines suivants :

    • Horticulture,
    • Paysage (aménagement de l’espace),
    • Animalerie,
    • Vente et accueil,
    • Cadre de vie (cuisine et alimentation, entretien, puériculture),
    • Services et activités de loisirs,
    • Bio-transformation (Cosmétique, Pharmaceutique, Alimentaire).

    CAPA Jardinier Paysagiste en Apprentissage

    À l’issue de cette formation, les jeunes seront capables de réaliser et d’organiser les différents travaux qui leur seront donnés…

    CAPA Jardinier Paysagiste en Apprentissage

    NOS +

    • Un réseau de 150 partenaires professionnels

      Un réseau de 150 partenaires professionnels

    • Un parc paysager de 4 hectares

    VERS QUELS METIERS

    Jardinier d’espaces verts

    Révélez votre créativité et apprenez à entretenir des jardins et espaces aménagés.

    Pour devenir ouvrier qualifié en travaux paysagers.

    La formation par apprentissage aboutit  à l’obtention d’une certification de niveau V et a pour objectifs d’acquérir les compétences pour :

    • créer et entretenir des jardins et espaces aménagés
    • réaliser et organiser les différentes travaux : plantation, maçonnerie de jardins, taille entretien

    Après une classe de 3ème et l’avis favorable du Conseil de classe.

    Avoir au minimum 15 ans et moins de 25 ans à la date de démarrage du contrat (Les jeunes de 15 ans doivent impérativement avoir terminé leur classe de 3ème).

    Après une classe de 3ème

    Le programme est reparti sur deux ans et alterne périodes en centre de formation et en entreprise. La formation en centre représente 26 semaines réparties sur les 2 années, soit 875 heures.
    L’enseignement est organisé en modules d’Enseignement Général & Professionnel :

    Enseignement général :

    • Français : Expression, communication
    • Mathématiques : Connaissances mathématiques
    • Monde actuel : Histoire/géographie, éducation socio-culturelle, sciences économiques et sociales
    • E.P.S. : Pratique des activités physiques et sportives
    • LV1 : Communiquer dans une langue étrangère

    Enseignement professionnel :

    • Insertion du salarié dans l’entreprise
    • Maintenance des matériels
    • Mise en place d’aménagements paysagers
    • Travaux d’entretien paysager

    Contrôle en cours de formation (C.C.F.)

    • Épreuves Enseignement général : expression française et communication, Traitement des données mathématiques, E.P.S. santé et sécurité, Monde actuel
    • Épreuves Enseignement professionnel : économie, entreprise et vie professionnelle, Bases scientifiques , Techniques et pratiques professionnelles, Module d’Initiatives Professionnelles (MIP)

    Epreuves terminales

    • Techniques et pratiques professionnelles
    • Seconde Professionnelle (Temps Plein)
    • Brevet Professionnel (Apprentissage)
    • Certificat de spécialisation

    Éducateur de jeunes enfants

    Éducateur de jeunes enfants

    educateur-jeunes-enfants


    Un métier de contact auprès de jeunes enfants de 2 à 6 ans.

    L’Educateur de jeunes enfants (EJE) développe l’éveil de l’enfant en favorisant son épanouissement. Il stimule la créativité de l’enfant et favorise l’acquisition de son autonomie et de sa socialisation. Par ses contacts étroits avec les parents, il assure une continuité éducative. Les activités sont variées : jeu, lecture, motricité, repos…

    Le métier nécessite un contact facile avec les enfants, de la patience et un bon équilibre.

    L’Educateur de jeunes enfants travaille dans toutes les structures qui accueillent des jeunes enfants : crèches, haltes-garderies, ludothèques, services pédiatriques des hôpitaux, structures pour enfants handicapés, foyers de l’enfance, pouponnières…

    Diplôme

     Bac à Bac+2

    Qualités requises

    Sens des responsabilités
     Sens du contact avec les enfants
    Patience

    Salaire

       1 300€ à 2 400€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

        Directeur d’établissement

    Conseiller en développement local

    Conseiller en développement local

    conseiller-développement-local


    Valoriser la politique d’aménagement touristique d’un secteur géographique : une région, un département.

    En contact permanent avec les élus et les interlocuteurs locaux, le Conseiller en développement local connaît parfaitement son territoire d’action et sait agir avec diplomatie et fermeté pour faire aboutir ses projets. Il a une vision globale du développement du territoire dont il a la charge.

    Le conseiller en développement travaille chez divers employeurs : agences de développement, syndicats intercommunaux ou collectivités locales, offices de tourisme, ports de plaisance, associations.

    Diplôme

     Bac+2

    Qualités requises

    Dynamisme
    Organisation
    Imagination
    Goût du contact

    Salaire

    1 500€ à 2 500€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

    Responsable de structure, Directeur de comité départemental ou régional, Conseiller en cabinet

    Planificateur de production

    Planificateur de production

    plannificateur-production


    Un rôle de coordination et d’organisation pour une production fluide et sans à-coups.

    Le Planificateur de production organise la production de marchandises ou de pièces de machine pour faire coïncider le plus exactement possible la commande du client et la production en usine.

    Son métier consiste également à réguler le flux entre l’usine, l’entrepôt et la livraison chez le client, afin que l’écoulement soit régulier, sans à-coups, sans rupture ni surplus. Son objectif : éviter toute source de perte économique générée par ces phénomènes.

    Il est rare que de jeunes diplômés arrivent directement à ce poste qui demande de l’expérience et une bonne connaissance de l’entreprise. Le niveau varie de Bac à BAC+5.

    Diplôme

    Bac+2 à Bac+5

    Qualités requises

    Faculté d’adaptation
     Résistance au stress
    Sens du contact
    Réactivité et Organisation

    Salaire

    1 600€ à 4 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Ingénieur

    Pilote d’installation des industries agro-alimentaires

    Pilote d’installation des industries agro-alimentaires

    pilote-installation-industries-agro-alimentaires


    Assurer le fonctionnement d’une ligne de fabrication.

    Le pilote d’installation des industries agro-alimentaire automatisées assure le fonctionnement d’une ligne de fabrication qui utilise machines et robots conduits par ordinateur.

    Il est chargé de l’approvisionnement des lignes et des stocks de matières. L’emploi s’exerce en salle de commande en relation permanente avec les opérateurs en poste sur les machines.

    Du CAP au Bac Pro, plusieurs niveaux de qualification permettent l’accès au métier. La possession d’un BTS facilite grandement l’accès à des postes à responsabilité.

    Diplôme

     CAP / Bac Pro / BTS

    Qualités requises

     Sens des responsabilités
     Rigueur
    Sens de l’observation
    Bonne capacité physique

    Salaire

    1 458€ à 1 700€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Chef de poste, entrer dans un service de maintenance

    Opérateur de fabrication de produits alimentaires

    Opérateur de fabrication de produits alimentaires

    opérateur-fabrication-produits-alimentaires


    Transformer les matières premières en produits destinés à l’alimentation.

    L’Opérateur de fabrication de produits alimentaires découpe, cuit, met les produits en barquettes ou en bouteilles… Il assure une ou plusieurs étapes de la réalisation d’un produit. Il est aussi responsable de la préparation des installations et de leur approvisionnement en matières premières. Enfin, il veille à l’application des règles d’hygiène alimentaire et contrôle la qualité des produits.

    Il exerce son métier dans l’industrie alimentaire, dans l’industrie transformative ou dans une PME spécialisée en alimentaire.

    Diplôme

     CAP / BEP à Bac Pro

    Qualités requises

    Capacité d’adaptation
     Résistance physique
    Minutie

    Salaire

    1 250€ à 1 500€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Chef d’équipe, Responsable d’atelier.

    Ingénieur agroalimentaire

    Ingénieur agroalimentaire

    Trnasfomer des biens agricoles en produits destinés à la consommation.

    L’Ingénieur agroalimentaire est très important dans le système de la grande distribution, car il est le garant de la bonne qualité des produits mis en vente en rayon. Il peut aussi être responsable de la fabrication de produits et travailler en laboratoire avec pour objectif d’élaborer de nouveaux produits.

    Il peut travailler une grande surface alimentaire ou dans une industrie.

    Le niveau d’études peut varier de niveau Bac+3 à Bac +5. Les classes préparatoires scientifiques comme la BCPST sont les diplômes les plus reconnus pour la profession.

    Diplôme

    Bac+3/Bac+5

    Qualités requises

    Rigueur
     Minutie
    Sens du contact

    Salaire

    2 500€ à 3 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Directeur d’établissement de production, Enseignement supérieur.

    Ouvrier serriste

    Ouvrier serriste

    ouvrier-serriste


    Pour une bonne gestion de la culture de légumes hors-sol, sous abri.

    L’ouvrier serriste assure l’entretien des plantations depuis leur création jusqu’à leur récolte. Il travaille sous la direction d’un chef de culture ou d’un exploitant agricole. L’autre partie de son activité consiste en l’entretien des installations et des équipements. Il pose au sol des films plastifiés, installe des systèmes de chauffage et des goutteurs pour l’irrigation, règle l’aération et l’éclairage des serres en fonction des végétaux à produire.

    Le CAPA Productions florales et le BP Responsable d’atelier de Productions Horticoles sont des formations privilégiés pour exercer le métier.

    Diplôme

     CAP / BEP

    Qualités requises

    Sens de l’observation
    Bonne capacité physique

    Salaire

     1 000€ à 1 500€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Chef d’équipe, Chef de culture, Chef d’exploitation de cultures légumières.

    Maraîcher

    Maraîcher

    maraîcher


    Cultiver, produire et récolter des légumes pour les vendre.

    Les tâches du Maraîcher varient suivant les légumes cultivés, la région, les saisons et le matériel utilisé. Il prépare les sols, sème les graines, arrose ou irrigue, fertilise avec de l’engrais, protège les plantes contre les parasites. Il observe et surveille chaque jour la croissance des plantes et veille à leur bon état. Enfin, il récolte les légumes, les prépare et les conditionne pour la vente. Lorsqu’il travaille sous serre, le Maraîcher contrôle la température, l’arrosage et l’alimentation des plants.

    La production assistée par ordinateur se développe de plus en plus. La situation professionnelle et les activités peuvent varier en fonction de l’entreprise.

    Diplôme

     BEP / CAP / BTS

    Qualités requises

    Bonne capacité physique
    Sens de l’observation
    Patience
    Organisation

    Salaire

    1 500€ à 2 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Chef de culture

    Conseiller en productions végétales spécialisées

    Conseiller en productions végétales spécialisées

    conseiller-productions-végétales-spécialisées


    Accompagner l’agriculteur dans l’optimisation de sa production.

    Le Conseiller en productions végétales spécialisées apporte méthodes, appui et conseil à l’agriculteur par des interventions collectives et individuelles. Il aide l’agriculteur à atteindre ses objectifs de production de qualité, en fonction des contraintes techniques, économiques et environnementales.

    Les principales qualités à acquérir sont l’aisance relationnelle, des capacités d’écoute et de communication. Il peut être embauché par une chambre d’agriculture, un groupement de producteurs, une coopérative ou un institut technique agricole.

    Diplôme
    Qualités requises

    Sens des responsabilités
    Capacité d’adaptation
    Sens du contact
    Technicité

    Salaire
    Embauche/Évolution

    Chef de culture

    Chef de culture

    chef-culture


    Organiser les opérations techniques liées à la production de végétaux.

    Le chef de culture organise l’ensemble des opérations techniques liées à la production de végétaux en vue d’atteindre les objectifs quantitatifs et qualitatifs fixés par le responsable d’entreprise ou par l’exploitant agricole. Il peut également être chargé de définir les parcelles utilisées pour l’exploitation.

    Le chef de culture peut travailler dans une exploitation agricole, une pépinière ou un groupement d’exploitations.

    Le Bac Pro Productions Horticoles avec de l’expérience peut conduire à devenir chef de culture.

    Diplôme

    Bac Pro à BTSA

    Qualités requises

    Rigueur
    Pédagogie
    Autonomie
    Sens des responsabilités

    Salaire

     1 800€ à 2 200€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Exploitant agricole, Chef d’exploitation maraîchère,

    Responsable espaces verts en collectivité territoriale

    Responsable espaces verts en collectivité territoriale

    responsable-espaces-verts-collectivité-territoriale


    Développer des espaces vert et des espaces paysagers sur un territoire.

    Le Responsable espaces verts en collectivité territoriale a aussi en charge la protection du patrimoine vert public et privé sur un territoire. Il est en relation permanente avec les élus afin de les conseiller et pour leur apporter un appui technique.

    Il est nécessaire d’avoir un niveau BTS pour exercer ce métier. Le Bac Pro Aménagements Paysagers est une étape vers cette fonction.

    Diplôme

     Bac Pro / BTSA

    Qualités requises

    Autonomie
    Sens de l’initiative
    Sens du contact

    Salaire
    Embauche/Évolution

    Paysagiste d’intérieur

    Paysagiste d’intérieur

    paysagiste-intérieur


    Assurer l’entretien de végétaux d’intérieur et réaliser la décoration paysagère d’espaces intérieurs.

    Le Paysagiste d’intérieur participe à la réalisation technique des différents décors dans des espaces intérieurs : entreprises restaurants, agences de voyage…

    Il travaille soit au sein d’une entreprise du paysage, soit au sein d’une collectivité locale. Les qualités nécessaires pour être paysagiste : être minutieux, avoir le sens de l’esthétisme et le sens du contact.

    Diplôme

    Bac Pro à BTSA

    Qualités requises

    Sens de l’esthétisme
    Minutie
    Autonomie
    Sens du contact
    Organisation

    Salaire

     1 000€ à 3 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Chef d’équipe ou Responsable de secteur, Technico-commercial

    Jardinier d’espaces verts

    Jardinier d’espaces verts

    jardinie-espaces-verts


    Participer aux travaux de création, d’aménagement et d’entretien des espaces verts, parcs, jardins ou terrains de sport.

    Le Jardinier d’espaces verts prépare les sols, effectue les semis. Il plante des arbres, arbustes et fleurs, arrose les plantations et effectue des travaux de terrassement et de réalisation de sentiers.

    Il réalise ses activités au sein d’une entreprise du paysage ou d’une collectivité territoriale. Il exerce sous l’autorité d’un chef d’équipe, d’un conducteur de travaux ou directement d’un chef d’entreprise.

    Diplôme

    CAP à Bac Pro

    Qualités requises

     Bonne capacité physique
     Capacité d’adaptation
    Sens du contact

    Salaire

     1 458€ à 1 600€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Chef d’équipe, Chef de projet, Responsable d’une jardinerie.

    Chef d’équipe en espaces verts

    Chef d’équipe en espaces verts

    chef-équipe-espaces-verts


    Superviser une équipe de travail dans l’aménagement et l’entretien d’espaces verts.

    Le chef d’équipe en espaces verts encadre les ouvriers dans la réalisation des opérations techniques de création, d’aménagement et d’entretien d’espaces verts. Il participe également à l’exécution des travaux paysagers.

    Le Bac Pro Aménagements paysagers et le BTSA Aménagements paysagers sont deux voies qui permettent d’exercer le métier.

    Diplôme

    Bac Pro à BTS

    Qualités requises

    Organisation
     Capacité à gérer une équipe
    Sens du contact

    Salaire
    Embauche/Évolution

      Chef de chantier, Conducteur de travaux, Chef d’entreprise

    Chef d’entreprise

    Chef d’entreprise

    chef-entreprise


    Diriger une entreprise dans sa globalité.

    Le Chef d’entreprise définit les stratégies globales du fonctionnement de l’entreprise à court terme et à moyen terme. Il a pour mission de gérer l’activité commerciale, technique, technologique, administrative et financière de l’entreprise. Tout le monde ne peut pas être chef d’entreprise, ce métier nécessite des qualités de meneur d’homme, de dynamisme et le sens de la décision.

    Il n’y a pas de parcours idéal ou de formation spéciale pour être Chef d’entreprise, en revanche plus les études sont longues plus un individu à de chance de se retrouver à un poste de direction.

    Diplôme
    Qualités requises

     Faculté d’adaptation
    Goût du risque
    Diplomatie
    Capacité à fédérer et à décider

    Salaire

     Variable selon la structure

    Embauche/Évolution

    Assistant concepteur du paysage

    Assistant concepteur du paysage

    assistant concepteur paysagiste


    Concevoir des projets d’aménagement du territoire.

    L’assistant concepteur paysagiste produit les documents de présentation du projet d’aménagement. Pour cela il utilise les logiciels de bureautique (PAO, DAO, CAO) et est en relation directe avec un architecte paysager.

    Il peut travailler dans un bureau d’études ou un bureau des méthodes, une entreprise d’espaces verts, chez un maître d’ouvrage, au sein d’une collectivité territoriale (service espaces verts, cellule projet, service urbanisme…), dans un conseil départemental ou un service décentralisé de l’Etat, une chambre d’agriculture.

    Diplôme

    Bac+2

    Qualités requises

     Minutie
    Sens de l’observation
    Sens du contact

    Salaire

     1 400€ à 1 700€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Cabinet d’architecture paysagère, Ingénieur des services d’espaces verts

    Responsable hygiène, sécurité, environnement

    Responsable hygiène, sécurité, environnement

    responsable-hygiène-sécurité-environnement


    Définir une politique de sécurité d’une entreprise.

    Le Responsable hygiène, sécurité, environnement met en place des actions de prévention auprès du personnel de l’entreprise afin de les sensibiliser. Son champ d’action concernet la sécurité des personnes et du matériel, les conditions de travail et le respect de l’environnement.

    Il travaille dans une entreprise publique (centre hospitalier, service des installations classées, collectivité locale…) ou privée (industrie chimique, métallurgie, automobile, bâtiment…).

    Le niveau varie de Bac+2 à Bac+5. Le DUT hygiène, sécurité, environnement est la formation idéale pour ce métier.

    Diplôme

    Bac+2 à Bac +5

    Qualités requises

    Réactivité
     Vigilance
     Précision

    Salaire

    1 050€ à 1 700€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

    Technicien forestier

    Technicien forestier

    technicien forestier


    Mettre en valeur la nature et les grands espaces forestiers du territoire tout en veillant à la protection de l’environnement.

    En charge des projets d’aménagement, le travail du Technicien forestier consiste à prévoir et gérer les plans de coupe ainsi que les plantations de reboisement des forêts. Protecteur de l’environnement, il participe également aux plans d’entretien des espaces. Ainsi, il peut être chargé spécifiquement de lutter efficacement contre les incendies, les glissements de terrain, voire les inondations.

    Par ailleurs, il recense la faune et la flore et peut également préserver certaines espèces en créant une réserve biologique. Le métier est accessible à partir du Bac.

    Diplôme

    Bac à Bac+2

    Qualités requises

    Sens de l’observation
    Pédagogie
    Résistance physique

    Salaire

    1 560€ à 1 900€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Chef principal, Ingénieur travaux des eaux et des forêts

    Ingénieur environnement

    Ingénieur environnement

    ingénieur-environnement


    Mesurer les conséquences des méthodes de production des entreprises sur notre environnement.

    L’Ingénieur environnement a pour mission de trouver des solutions adaptées afin de limiter la pollution due aux méthodes de production des entreprises. Il accompagne également les entreprises dans leur production et leur rentabilité.

    Il peut travailler pour une collectivité territoriale, un bureau d’études, une association ou une entreprise.

    Pour exercer le métier, un niveau Bac+5 (Master) ou un diplôme d’ingénieur spécialisé en environnement est requis.

    Diplôme

    Bac+5

    Qualités requises

    Sens de l’écoute
    Capacité d’adaptation
    Pédagogie
    Aisance relationnelle

    Salaire

     1 000€ à 1 500€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Animateur, Formateur, Conseiller

    Garde d’espaces naturels

    Garde d’espaces naturels

    garde-espaces-naturels


    Sensibiliser le public pour protéger l’environnement.

    Le Garde d’espaces naturels mène des actions de prévention auprès du public pour le sensibiliser à la protection de l’environnement. Il peut aussi effectuer des prélèvements et participer au recensement des espèces animales et végétales. C’est également lui qui réintroduit certains animaux dans les zones naturelles.

    Le métier nécessite un bon sens de l’observation, de bonnes capacités physiques et bien sûr l’amour de la nature.

    Plusieurs formations et diplômes de niveau Bac+2 à Bac+3 préparent au métier de façon plus ou moins directe. C’est le cas notamment du DUT Génie biologique spécialité génie de l’environnement ou du BTSA Gestion et protection de la nature. Le Bac Technologique Sciences et Technologies de l’Agronomie et du Vivant (STAV) est une première étape vers ces cursus.

    Diplôme

    Bac+2 à Bac+3

    Qualités requises

     Bonne capacité physique
    Pédagogie
    Autonomie

    Salaire

    2150€ à 2 400€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Directeur de parc naturel, Conservateur d’un espace naturel

    Eco-conseiller

    Eco-conseiller

    eco-conseiller


    Analyser les problèmes posés par la protection de la nature et de l’environnement afin d’améliorer le cadre de vie.

    L’Eco-conseiller est en contact permanent avec les acteurs privés et publics du territoire afin de proposer un projet respectueux de l’environnement. Il est chargé de sensibiliser, informer, conseiller les acteurs de l’aménagement du territoire.

    Pour devenir Eco-conseiller, des capacités d’analyse, de communication et de dynamisme sont appréciées.

    Le métier est accessible après une formation à Bac+5, en école d’ingénieur ou avec un Master. Le BTS Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole (ACSE) est une étape vers ces cursus.

    Diplôme

    Bac+5

    Qualités requises

     Disponibilité
    Sens du contact

    Salaire

    1 300€ à  5 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Conseiller en environnement dans les services publics.

    Animateur environnement

    Animateur environnement

    animateur-environnement


    Concevoir, mettre en œuvre et promouvoir des activités et des animations pédagogiques basées sur la connaissance de l’environnement.

    L’Animateur environnement organise et anime des sorties et donne au public les clés pour comprendre l’environnement visité. Il doit donc posséder une bonne culture de la nature et une connaissance des outils de communication qui lui permettent de s’adapter à différents publics.

    L’animateur environnement peut travailler pour une collectivité territoriale, une association, un parc naturel régional ou un CPIE (centre permanent d’initiation à l’environnement).

    Les formations sont très variées et vont jusqu’au niveau Bac+3. Le BTS Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise Agricole (ACSE) est une étape vers ce métier.

    Diplôme

    Bac à Bac+3

    Qualités requises

    Créativité
    Pédagogie
    Sens du contact                                                                           Capacité d’autonomie et de décision

    Salaire

     1 000€ à 1 500€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Formateur, Conseiller

    Technico-commercial

    Technico-commercial

    technico-commercial


    Prospecter et développer de la clientèle d’une entreprise.

    Le technico-commercial met en valeur le savoir-faire et la réputation de son entreprise. Il réalise des études de marché et de la promotion publicitaire.

    Il peut travailler dans différents secteurs : électronique, génie civil, agroalimentaire, mécanique,
    matériel médical.

    Le BTS Technico-commercial permet d’accéder à la profession. Le niveau Bac+3 ou  Bac+5 est souvent requis dans les plus grosses entreprises.

    Diplôme

    Bac+2 à Bac+5

    Qualités requises

    Capacité de négociant
    Sens de l’écoute
    Aisance relationnelle
    Dynamisme

     Salaire

    1 600€ à 3 100€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Niveau d’embauche stable

    Vendeur spécialisé en alimentation

    Vendeur spécialisé en alimentation

    vendeur-spécialisé-alimentation


    Commercialiser et promouvoir des produits alimentaires.

    Le Vendeur spécialisé en alimentation conseille le client et met en scène les rayons. Il est le premier contact avec la clientèle et représente l’image de l’entreprise.

    Il peut travailler dans une grande variété de commerces : boulangerie, charcuterie, épicerie, fromagerie…

    Un niveau CAP, un BEP ou Bac Pro est requis.

    Diplôme

    Bac à Bac+2

    Qualités requises

    avoir un bon relationnel, avoir la fibre commercial, aimer argumenter et convaincre, être dynamique.

    Sens commercial
    Aisance relationnelle
     Capacité à convaincre
    Dynamisme

    Salaire

    1 500€ à 1 600€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Chef de rayon ou commerçant indépendant

    Vendeur conseil en animalerie

    Vendeur conseil en animalerie

    vendeur-conseil-animalerie


    Un métier de spécialiste des animaux de compagnie.

    Oiseaux, poissons, chiens, chats ou cochons d’Inde… le Vendeur conseil en animalerie apporte son expertise aux clients sur l’animal de compagnie qui conviendra le mieux à leur mode de vie. Il s’occupe également des rayon et est chargé du bien-être des animaux.

    Les titulaires du Bac Pro Technicien conseil vente en animalerie ou du BTS Technico-commercial pourront exercer ce métier.

    Diplôme

    Bac à Bac+2

    Qualités requises

     Bonne présentation
     Pédagogie
    Sens du commerce
     Aisance relationnelle

    Salaire

    1 050€ à 1 200€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

     Chef de rayon

    Promoteur des ventes

    Promoteur des ventes

    promoteur-ventes


    Optimiser les ventes d’une marque.

    Le promoteur des ventes est chargé d’un secteur géographique donné et de différents magasins pour lesquels il est le contact de la marque qu’il représente. Il s’assure de la présence du produit dans le point de vente et met en scène le produit ou le service pour favoriser l’acte d’achat.

    Il travaille chez un fabricant de produits de grande consommation ou une société spécialisée dans les forces de vente. Pour être efficace, le Promoteur des ventes doit avoir un goût prononcé pour la prospection et la négociation commerciale. Il doit faire preuve d’imagination, être rigoureux, organisé et polyvalent, mais aussi créatif et bon gestionnaire.

    Diplôme

    Bac+2 à Bac+5

    Qualités requises.

    Aisance relationnelle
    Pédagogie
    Sens de l’observation

    Salaire

    1 500€ à 3 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

     Directeur commercial

    Marchandiseur

    Marchandiseur

    marchandiseur


    Améliorer la visibilité et l’attractivité du produit en rayon pour séduire la clientèle.

    Le Marchandiseur étudie le comportement du consommateur en observant les relevés de vente et les études de marché. Il est souvent le conseiller du chef de rayon.

    II travaille chez un fabricant, dans une centrale d’achat ou dans un hypermarché.

    Le BTS Technico-commercial et le BTS Management des Unités Commerciales (MUC) ou encore le DUT Techniques de Commercialisation sont des diplômes reconnus dans la profession.

    Diplôme

    Bac+2 à Bac+5

    Qualités requises

    Créativité
    Organisation
    Rigueur
    Dynamisme et réactivité

    Salaire

    1 500€ à 3 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

       Commercial, Chef des ventes

    Caviste

    Caviste

    caviste


    Le caviste vend les vins, eaux de vie et spiritueux qu’il a lui-même choisis directement auprès des vignerons.

    Le Caviste gère les stocks et veille à la présentation des produits en rayon. C’est une personne de contact, qui accueille les clients et les conseille dans leur choix.

    Les formations varient du CAP au BTS.

    Diplôme

     CAP / Bac / BTS

    Qualités requises

     Connaissance technique
     Rigueur et patience
    Sens commercial
    Aisance relationnelle

    Salaire

    1 458€ à 1 850€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

     Maître de chai

    Attaché commercial export

    Attaché commercial export

    attaché-commercial-export


    Faire progresser le chiffre d’affaires de l’entreprise.

    L’attaché commercial export entretient des relations commerciales régulières avec ses clients, vend des services ou des produits et apporte son conseil. Il expose tous les avantages offerts par son produit par rapport aux concurrents. En général une zone géographique lui est attribuée, soit une zone export exclusivement, soit une partie à l’étranger et une partie en France.

    L’attaché commercial export signe de nouveaux contrats pour assurer le développement de l’entreprise et l’évolution du chiffre d’affaires.

    Diplôme

    Bac+2 à Bac+5

    Qualités requises

     Sens de la négociation
    Sens de l’ écoute
    Autonomie
    Dynamisme
    Bilingue

    Salaire

    1 200€ à 2 300€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

     Chef de groupe ou de secteur, Responsable des ventes, Directeur commercial

    Assistant commercial

    Assistant commercial

     


     

    Suivre et développer l’activité commerciale en rendant compte au responsable commercial de l’équipe de vente.

    L’assistant commercial veille au bon déroulement des différentes opérations du processus de traitement des commandes : établissement des devis, enregistrement des commandes, suivi des livraisons, établissement des factures et suivi des règlements. Il assure aussi le suivi de la relation clientèle. C’est un vrai gestionnaire, il doit répondre à tous types de demandes ; il est l’interface entre le client, la société et les commerciaux terrain.

    Après quelques années d’expériences, un assistant commercial peut devenir responsable d’un service commercial.

    Diplôme

    Bac+2 à Bac+3

    Qualités requises

    Sens du relationnel, bilingue, persévérance, disponibilité

    Aisance relationnelle
    Disponibilité
    Polyvalence
    Un plus : bilingue

    Salaire

     1 300€ à 2 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

        Responsable commercial, Commercial, Acheteur

    Acheteur

    Acheteur

    acheteur


    La mission de l’acheteur est simple : acheter !

    L’acheteur fait l’acquisition de produits pour sa société. Il doit négocier auprès de ses fournisseurs les meilleurs tarifs, en prenant soin de ne pas sacrifier la qualité de la marchandise. Avec l’aide de la direction et du système productif de l’entreprise, l’acheteur identifie les produits
    qui se vendront le mieux.

    Le métier nécessite des capacités d’analyse et d’intuition pour déterminer si tel ou tel produit se vendra ou non. L’acheteur peut travailler dans tout type d’entreprise ou de secteur : la
    distribution, l’industrie, les services…

    Diplôme

    Bac+3 à Bac+5

    Qualités requises

    Organisation
    Diplomatie
    Capacité à convaincre
    Un plus : bilingue

    Salaire

       1 700€ à 6 300€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Chef de secteur, Chef de groupe, Directeur de service achats ou approvisionnements

    Auxiliaire de vie

    Auxiliaire de vie

    auxiliaire-vie


    Intervenir directement au domicile des personnes en difficulté sociale, physique ou morale.

    L’Auxiliaire de vie accompagne des enfants, des familles, des personnes âgées, malades ou handicapées. Il les accompagne dans les tâches quotidiennes qu’ils n’arrivent pas ou plus à assumer seuls. La journée d’un Auxiliaire de vie est très variée : il prépare le repas, assure l’ensemble des travaux ménagers, s’occupe également des démarches administratives. Son objectif est aussi de réconforter la personne, la distraire, l’accompagner lors de sorties mais également l’aider à prendre soin de son apparence .Tout est mis en œuvre pour stimuler la personne et lui assurer une vie sociale et relationnelle.

    Les Auxiliaires de vie sont en majorité employés par des associations regroupées en fédérations : caisses d’allocations familiales, centres communaux d’action sociale, caisses des mutualités sociales agricoles, etc. ou par des communes.

    Diplôme

    CAP

    Qualités requises

    Organisation
    Résistance Physique
    Ouverture d’esprit
    Disponibilité et amabilité

    Salaire

    1 100€ à 1 600€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

    :

    Infirmier

    Infirmier

    infirmier


    Soigner et accompagner les patients.

    L’infirmier effectue des soins de nature préventive, curative ou palliative pour améliorer, maintenir et restaurer la santé des patients Il intervient sur ordre du médecin qui définit un traitement pour le patient. Il a un rôle très important. Il fait le lien entre le malade et le milieu hospitalier et se doit donc d’être à l’écoute, de rencontrer les familles, d’assurer un accompagnement et un suivi psychologique.

    Au-delà de l’aspect médical, l’infirmier est également un gestionnaire qui est en charge de
    l’administration : surveillance des équipements, gestion des stocks de médicaments et des dossiers… Le métier nécessite une grande résistance psychologique, de la patience et le sens de l’écoute.

    Diplôme

     Bac+3

    Qualités requises

    Résistance physique et psychologique
    Sens de l’observation
    Sens de l’écoute
    Patience

     Salaire

    1 400€ à 2 300€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution :

    Cadre de santé

    Assistant maternel

    Assistant maternel

    assistant-maternel


    Un métier de proximité et de contact étroit auprès des jeunes enfants.

    L’assistant maternel est un professionnel de la petite enfance pouvant accueillir à son domicile ou dans une maison d’assistants maternels jusqu’à quatre enfants, généralement âgés de moins de six ans.

    L’Assistant maternel a pour mission de remplacer les parents en leur absence et prend donc en charger le bien-être des enfants, leur éducation et leur sécurité. Il entretient une relation très étroite avec les parents. Au-delà de la prise en charge de l’enfant, l’assistant maternel initie les enfants aux règles de vie en communauté et participe à leur éveil grâce à des activités : jeux, peinture, coloriages, chansons…

    Les horaires sont très variables, déterminés en fonction des besoins de l’enfant et des contraintes horaires des parents.

    Diplôme

    CAP / BEP

    Qualités requises

    Patience
    Disponibilité

    Salaire

    600€ à 2 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

     

    Animateur socioculturel

    Animateur socioculturel

    Survey conductor holding clipboard and microphone


     

    Animer des projets culturels, sociaux ou éducatifs pour dynamiser le tissu local.

    L’animateur socioculturel a pour mission d’élaborer et de mettre en œuvre des projets d’animation à caractère culturel, social ou éducatif dans le domaine des loisirs, de l’action sociale ou du développement local. Son objectif est d’améliorer les échanges entre les individus et de favoriser leur créativité et leur socialisation. Le métier nécessite des qualités de communicant et de créativité.

    Il exerce dans des centres culturels, des centres sociaux, des foyers de jeunes, des MJC (maisons des jeunes et de la culture), des foyers de travailleurs, des maisons familiales, des villages de vacances, des clubs du troisième âge…

    Diplôme

    CAP à Bac+2

    Qualités requises

    Dynamisme
    Inventivité
    Sens des responsabilités

    Salaire

       1 100€ à 1 900€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

        Directeur de structure, Directeur de projet ou Directeur sportif.

    Agent spécialisé des écoles maternelles

    Agent spécialisé des écoles maternelles

    agent-spécialisé-écoles-maternelles


    Accompagner les enfants tout au long de leur scolarité en maternelle.

    L’Agent spécialisé des écoles maternelles accueille les enfants et veille à ce que l’entrée à l’école se déroule dans les meilleures conditions. La journée d’un Agent territorial des écoles maternelles est très variée : habillage, déshabillage, lavage des mains, accompagnement aux toilettes, aide pendant les repas, couché à l’heure de la sieste, distribution du goûter.

    Au-delà de la prise en charge des enfants, l’agent spécialisé des écoles maternelles aide le professeur à la mise en place du matériel et à la propreté des locaux.

    Diplôme

    CAP / BEP

    Qualités requises

    Patience
    Disponibilité

    Salaire

    1 100 à 1 700 € Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Coordinatrice en maternelle

    Vétérinaire

    Vétérinaire

    vétérinaire


    Découvrez les métiers du même secteur

    Technicien d’élevageÉleveur

    Le vétérinaire soigne tous les animaux domestiques, qu’ils soient d’élevage ou de compagnie.

    Il y a deux types de vétérinaire. Le vétérinaire urbain s’occupe des animaux de compagnie. Il gère les vaccins, les blessures et maladies en tout genre. A la campagne, le vétérinaire a un rôle de véritable conseiller sanitaire et intervient en cas d’urgence chez les éleveurs. Médecin polyvalent, il est également capable de procéder à tous types d’opérations chirurgicales, d’examens complémentaires ou encore des radiographies.
    La qualité primordiale pour être vétérinaire est d’aimer les animaux. Un bon sens de l’observation, des qualités de pédagogue et de la méthode sont également des qualités appréciées. Le diplôme de vétérinaire s’obtient après 4 ou 5 années d’études dans des écoles qui recrutent sur concours, après une classe prépa vétériniare ou, parfois, après un diplôme universitaire.

    Diplôme

     Bac+7

    Qualités requises

    Aimer les animaux
    Capacité relationnelle
    Organisation et Méthode
    Résistance physique
    Disponibilité
    Sens de l’observation

    Salaire

    2 000€ à 2 500€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution


    Technicien d’élevage

    Technicien d’élevage

    technicien-élevage


     

    Le technicien d’élevage en production porcine maîtrise toutes les activités courantes de l’élevage : alimentation, transfert des animaux, soins…

    Le technicien d’élevage observe l’état et le comportement des animaux. Il enregistre et analyse les résultats techniques de l’élevage. Il exerce sous l’autorité d’un responsable d’élevage ou du chef d’entreprise et organise sa journée de travail en fonction des directives données par celui-ci. Il a également un rôle de conseiller auprès des éleveurs et doit exposer ses préconisations pour l’exploitation.

    Les qualités d’un technicien d’élevage sont : le goût du contact avec les animaux, un bon sens de l’observation et des capacités à prendre des décisions. Un bac pro, un brevet professionnel ou un BTSA Productions animales permettent d’accéder au métier.

    Diplôme

     Bac Pro / BP / BTSA

    Qualités requises

    Sens de l’observation
    Organisation
    Capacité de communicant
    Capacité d’initiative

    Salaire

      1 100€ à 2 000€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Responsable d’élevage, conseiller spécialisé

    Responsable d’approvisionnement en agrofournitures

    Responsable d’approvisionnement en agrofournitures

    responsable-approvisionnement-agrofournitures


    Réaliser la promotion et la vente de produits d’approvisionnement sur un secteur d’activité et assurer un appui technique auprès des agriculteurs.

    Le responsable d’approvisionnement en agrofournitures entretient des relations commerciales avec ses clients et fournisseurs. Il doit avoir de bonnes connaissances techniques, économiques et réglementaires sur les produits.

    Il travaille dans des coopératives ou dans des entreprises de collecte et de négociation.

    Diplôme

     Bac+2 à Bac+3

    Qualités requises

    Organisation
     Sens du contact

    Salaire
    Embauche/Évolution

    Contrôleur de performance

    Contrôleur de performance

    contrôleur-performance


    Le contrôleur laitier mesure la production individuelle des animaux et fournit un appui technique et économique à l’éleveur dans la conduite de
    son troupeau (vaches, brebis, chèvres).

    Le contrôleur laitier exerce au sein d’un organisme de contrôle laitier indépendant ou rattaché à une chambre d’agriculture. Il organise souvent librement son emploi du temps mais doit établir un plan de tournée mensuel. Son activité implique des déplacements permanents mais nécessite également une présence au bureau pour la gestion administrative.

    Pour accéder au métier, les formations varient de Bac+2 à Bac+3. Le BTSA productions animales, analyse et conduite de systèmes d’exploitation ou le CSA
    technicien-conseil en production laitière sont des formations permettant d’accéder à la profession.

    Diplôme

     Bac+2 à Bac+3

    Qualités requises

    Capacité d’analyse
     Sens du contact
    Minutie

    Salaire

      1 900€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Conseiller en élevage dans la nutrition ou la reproduction animale

    Éleveur

    Éleveur

    eleveur


    Pour une maîtrise parfaite de la conduite d’un troupeau.

    Le métier d’éleveur requiert une bonne connaissance des outils de gestion. L’éleveur a également un rôle dans l’aménagement du territoire et dans la gestion des ressources naturelles.

    Pour s’installer, un éleveur doit posséder au moins un diplôme de niveau bac et il est conseillé de poursuivre avec un BTS Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise agricole (ACSE).

    Diplôme

     Bac à Bac+2

    Qualités requises

    Sens de l’analyse
    Capacité d’adaptation
    Aptitude à gérer
    Aimer travailler en extérieur

    Salaire

    Variable selon l’exploitation

    Embauche/Évolution

    Contrôleur de gestion

     

    Contrôleur de gestion

    contrôleur-gestion


    Le contrôleur de gestion exerce un contrôle continu sur les budgets de l’entreprise.

    Dans les petites entreprises, le contrôle de gestion est effectué en même temps que d’autres fonctions (comptabilité, administration, gestion du personnel, finances ou informatique). Dans les entreprises de plus grande taille, cette fonction est plus spécialisée.

    Le niveau Bac+5 est souvent requis.Des postes d’assistant sont accessibles avec un BTS Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise agricole (ACSE).

    Diplôme

     Bac+5

    Qualités requises

    Esprit d’analyse et de synthèse
    Rigueur et méthode
    Tact et fermeté

    Salaire

    débutant 2 600€ Brut/Mois

    Embauche / Évolution

      Recrutement ouvert aux jeunes diplômés Bac+4/5, une expérience en cabinet d’audit est toujours appréciée.

     

    Conseiller agricole

    Conseiller agricole

    conseiller -agricole


    Orienter la réflexion stratégique du chef d’exploitation.

    Le conseiller agricole propose au chef d’exploitation un projet de développement. Il le chiffre puis établit un planning de mise en œuvre.

    Le BTS Analyse, Conduite et Stratégie de l’ Exploitation agricole (ACSE) et le BTS Tourisme sont les formations les plus appropriées. Le Groupe Antoine de Saint Exupéry propose de passer le BTS Tourisme en 1 an, après un premier Bac+2, pour une double compétence.

    Diplôme

     Bac+2

    Qualités requises

    Sens de l’écoute
     Pédagogie
    S’informer pour informer

    Salaire

    1 300€ à 1 800€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

    Animateur en milieu rural

    Animateur en milieu rural

    animateur-milieu-rural


    Un rôle d’animation et de dynamisation des réseaux d’agriculteurs.

    L’animateur en milieu rural soutien l’esprit d’entreprise et d’innovation des agriculteurs et favorise l’émergence et la réalisation des projets agricoles individuels ou collectifs.

    Ce métier requiert de solides connaissances techniques agricoles et les animateurs sont amenés à se déplacer très souvent dans les exploitations.

    Un BTS Analyse, Conduite et Stratégie de l’Entreprise agricole (ACSE) en deux ans, conjugué à un BTS Tourisme proposé en 1 an par le Groupe Antoine de Saint-Exupéry/Site de Rennes, permet d’acquérir une double compétence.

    Diplôme

     Bac+2

    Qualités requises

    Aisance relationnelle
    Esprit d’analyse
    Capacité à fédérer
    Rigueur
    Créativité

    Salaire

    1 300€ à 1 800€ Brut/Mois

    Embauche/Évolution

      Offres en fort développement dans le tourisme vert